1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les Républicains : Wauquiez invite Pécresse à être "dans une démarche positive"
2 min de lecture

Les Républicains : Wauquiez invite Pécresse à être "dans une démarche positive"

CONFIDENTIELS RTL - La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a invité le nouveau patron de LR à "faire vivre la diversité" au sein du parti. L'intéressé lui a fait une réponse cinglante.

Valérie Pécresse et Laurent Wauqiez, le 23 mars 2013
Valérie Pécresse et Laurent Wauqiez, le 23 mars 2013
Crédit : AFP / Archives, Pierre Verdy
Les Républicains : Wauquiez invite Pécresse à être "dans une démarche positive"
03:09
Les Républicains : Wauquiez invite Pécresse à être "dans une démarche positive"
03:32
Pauline De Saint-Rémy & Loïc Farge

Mardi 19 décembre au soir avait lieu le premier Bureau politique des Républicains de l'ère Wauquiez. Un bureau politique pour lequel ils n'étaient qu'une grosse cinquantaine de participants (75 officiellement), alors que l'instance compte en principe quelque 115 membres.

Parmi eux, il y avait la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, soucieuse - après son refus de prendre la présidence du conseil national du parti, qu'elle est venue annoncer sur RTL en fin de semaine dernière - de montrer qu'elle compte bien continuer à exister au sein de sa famille politique.

Elle n'a d'ailleurs pas dit autre chose dans sa prise de parole, plutôt ferme. "Elle est la seule à ne pas avoir commencé par féliciter Laurent pour son élection", ont noté quelques participants.

"Ne tombons pas dans le jeu des médias"

"Si on ne fait pas vivre la diversité dans notre famille politique, on finira dans une boîte à chaussures", a-t-elle mis en garde. Avant d'ajouter : "Il faut faire vivre les mouvements associés (pour) retenir ceux qui veulent partir". Valérie Pécresse faisait bien sûr allusion à sa propre structure, "Libres !", lancée au mois de septembre.

À lire aussi

Une intervention pour laquelle Laurent Wauquiez l'a plutôt sèchement remerciée. Avant de préciser : "Je demande une chose : d'exprimer nos différences positivement en évitant de jouer contre son camp. Soyons dans une démarche positive. Ne tombons pas dans le jeu des médias qui vont chercher à nous opposer".

De là à supposer qu'il considère que Valérie Pécresse joue contre son camp, il n'y a qu'un pas que je ne franchirai évidemment pas.

La rédaction vous recommande

Commentaire tout de même d'un proche du nouveau président de LR dans les colonnes du Parisien (daté 20 décembre) : "Si le but de Valérie Précresse est juste de construire une opposition interne, il ne faudra pas compter sur notre aide".

"Marque d'encouragement"

À noter que le secrétaire général sortant du parti, Bernard Accoyer, a lui aussi dit un mot qu'il a conclu ainsi : "Laurent, personne ne conteste ton intelligence et nous avons tous l'espérance que tu nous rassembles".

Une note de fin qu'il ne fallait prendre que comme une "marque d'encouragement", selon son entourage. "Il fallait comprendre : 'Tu as les cartes en main, fais-en bon usage'". Cela va mieux en le disant, car certains avaient cru percevoir un brin d'ironie ou d'inquiétude. Mais vraiment ce sont les esprits mal tournés...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/