3 min de lecture Valérie Pécresse

Avec "Libres !", Valérie Pécresse rêve d'une droite rassemblée

ÉCLAIRAGE - Avec ce mouvement politique, Valérie Pécresse compte bien rapatrier tous les déçus de la droite et ceux qui ne se reconnaissent pas dans la ligne Wauquiez.

Valérie Pécresse, au lancement de son mouvement politique "Libres !" à Argenteuil, le 10 septembre 2017
Valérie Pécresse, au lancement de son mouvement politique "Libres !" à Argenteuil, le 10 septembre 2017 Crédit : Bertrand GUAY / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Les Républicains se préparent fermement à l'élection de leur président. Après de longues semaines d'un faux suspense, Laurent Wauquiez a marqué sa candidature avec l'ascension du mont Mézenc.

De son côté, Valérie Pécresse qui n'est pas candidate à l'élection, a donné rendez-vous à ses soutiens au sommet de la butte d'Orgemont à Argenteuil, dimanche 10 septembre.

À lire aussi
Un pass Navigo (illustration) transports
Le prix du pass Navigo augmentera-t-il à nouveau ?

Pour contrer le vice-président des Républicains, Valérie Pécresse a donc lancé en grandes pompes "Libres !", un mouvement qui vise à "oxygéner" et défendre une droite "ferme, sociale et réformatrice". La présidente de la région Île-de-France s'est rendue à Argenteuil dans le Val-d'Oise car c'est  "l'un des départements les plus jeunes de France, où la mixité sociale se vit au quotidien".

Ni droite dure, ni Constructifs

Selon l'AFP, "près de 2.000 personnes, dont quelque 250 élus Les Républicains" étaient présents pour soutenir "celle qui se définit comme 'une gaulliste sociale', 'attachée à la valeur d'autorité' et 'engagée pour lutter contre toutes les injustices'". Avec "Libres !"Valérie Pécresse cherche à incarner une "troisième voie", entre la droite dure de Laurent Wauquiez et les Constructifs. 

Dans des propos rapportés par Le Monde, elle déclare : "J’ai la conviction intime que rien ne serait pire que de repartir comme avant. Rien ne serait pire que de servir aux Français la saison 3 de 'À droite toute !', une série dont ils connaissent déjà le scénario, dont ils anticiperont à l’avance les péripéties, une série vue et revue, avec des mots entendus, des réflexes stéréotypés…". 

Visant directement le favori pour prendre la présidence des Républicains, Valérie Pécresse a posé les bases d'une ligne "ni Macron ni Buisson, une troisième voie est à inventer. (…) Rassembler toutes les sensibilités de la droite et du centre. Refuser toute porosité avec le Front national. Ce qui fait la force d’âme de la droite, c’est d’avoir toujours préféré Charles de Gaulle à Charles Maurras"

Se différencier à tout prix de Wauquiez

Pour pouvoir renforcer Les Républicains, Valérie Pécresse veut s'adresser à ceux qui seraient tentés de quitter le parti. "L'idée, c'est aussi de retenir des gens qui seraient tentés d'aller voir ailleurs, d'éviter une hémorragie. Le rêve de Macron, c'est d'avoir seulement Mélenchon et Wauquiez face à lui. Nous représentons une alternative", explique-t-elle. 

Elle n'en oublie pas ses adversaires : Emmanuel Macron et le gouvernement. "À ce stade, le bilan d’Emmanuel Macron est bien maigre. La loi Travail va dans la bonne direction mais ne suffira pas, à elle seule, à vaincre le fléau du chômage (…)  La cohésion nationale, ce ne sont pas des villes prospères face à des campagnes ou des quartiers populaires abandonnés". 

Elle ajoute : "Arrêtons ainsi de promettre l’abrogation de la loi Taubira sur le mariage pour tous. Nous savons bien qu’il est impossible d’y revenir car, derrière cette loi, il y a des couples qui s’aiment". Une "façon de se différencier une nouvelle fois de Laurent Wauquiez, qui a des liens avec Sens commun, l’émanation politique de La Manif pour tous", précise Le Monde.

Refonder la droite, mais pas candidate LR

Avec ce discours à Argenteuil, on pourrait presque penser que Valérie Pécresse s'engage dans la course pour prendre la tête des Républicains. Mais il n'en est rien. Selon les informations du Monde, qui cite plusieurs de ses proches, "elle ne s’est jamais posée la question de sa candidature à la présidence du parti. Elle tient à faire ses preuves à la tête de sa collectivité et est surtout consciente de la popularité de Laurent Wauquiez chez les militants très sarkozystes". 

Le journal ajoute que "la présidente de la région Île-de-France a, elle, été longtemps proche de François Fillon avant de rejoindre Alain Juppé lors de la campagne de la primaire. Europhile et libérale, elle s’adresse à un électorat qui avait été séduit par le maire de Bordeaux et qui est aujourd’hui attiré par Emmanuel Macron".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Valérie Pécresse Les Républicains Laurent Wauquiez
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789906003
Avec "Libres !", Valérie Pécresse rêve d'une droite rassemblée
Avec "Libres !", Valérie Pécresse rêve d'une droite rassemblée
ÉCLAIRAGE - Avec ce mouvement politique, Valérie Pécresse compte bien rapatrier tous les déçus de la droite et ceux qui ne se reconnaissent pas dans la ligne Wauquiez.
http://www.rtl.fr/actu/politique/avec-libres-valerie-pecresse-reve-d-une-droite-rassemblee-7789906003
2017-09-11 12:19:00
http://media.rtl.fr/cache/7VLqlKmE87WezKJQc1Wm_Q/330v220-2/online/image/2017/0911/7790049050_valerie-pecresse-au-lancement-de-son-mouvement-politique-libres-a-argenteuil.jpg