2 min de lecture Opposition

Les Républicains : pourquoi Laurent Wauquiez se "fillonise"

Le patron des Républicains revendique une ligne de plus en plus libérale dans une volonté de reconquête électorale.

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy
>
Les Indispensables du 11 octobre 2018 Crédit Image : VALERY HACHE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy

Ce jeudi 11 octobre, il est question de l’opposition, et en particulier de Laurent Wauquiez. Tandis que l’exécutif s’embourbe dans son remaniement, le patron des Républicains opère un discret changement de stratégie électorale, qui passe par une politique économique nettement plus libérale. Il ne laisse pas de côté les thèmes de la revalorisation salariale et plus largement de pouvoir d’achat, mais il place désormais la baisse de la dépense publique et de la fiscalité tout en haut de la liste de ses priorités. Bref, il se fillonise.

Mardi 8 octobre, Les Républicains ont présenté un plan drastique de baisse de la dépense publique. Outre la suppression complète des régimes spéciaux de retraite, ils proposent notamment de repasser les fonctionnaires aux 39 heures, et de supprimer, en 5 ans, 400.000 postes dans la fonction publique.

En somme, Laurent Wauquiez - qui adore prendre sa région comme exemple de sa bonne gestion, se présentant souvent comme un "bon Auvergnat" - ne snobe plus l’électorat très "droite d’en haut", pour paraphraser Jean-Pierre Raffarin, qui avait massivement voté François Fillon à la primaire de la droite et du centre. 

À lire aussi
Nicolas Maduro, le président du Vénézuela Venezuela
Venezuela : Maduro veut multiplier par 34 le salaire minimum

La baisse de la fiscalité en ligne de mire

En privé, il est même insistant, désormais, sur le "gigantesque espoir", la "vague d’enthousiasme" même, suscitée par François Fillon à la primaire. Il était pourtant l’un des premiers contempteurs, en interne, de la campagne présidentielle de l’ancien Premier ministre, et ce, affaires mises à part. Il lui reprochait en particulier de laisser de côté les classes moyennes.

L’une des raisons de ce petit aggiornamento, celui qui revendique sa "constance" la donne lui-même : elle tient à ce qu’il a observé chez "Kurz, Merkel, Trump" : "leur point commun, c’est la baisse de la fiscalité", dit-il en privé. Un sujet, qui, à l’en croire, "n’a pas été réellement porté en France depuis 30 ans" - ses prédécesseurs de droite apprécieront… 

Plus largement, la "nouvelle garde européenne", qu’il observe avec attention (l’autrichienne, l’espagnole), s’appuie selon lui sur un même triptyque : "ils sont forts sur la sécurité et l’immigration, la dépense publique et la baisse des impôts". Trois thèmes auxquels il ajoute celui de la fracture territoriale, sur lequel il se félicite d’avoir misé - et c’est vrai - depuis le début du quinquennat.

Wauquiez mise sur le "temps long"

En attendant, les sondages ne sont toujours pas très bons pour lui et les critiques pleuvent. Mais Laurent Wauquiez assure qu’il mise sur le "temps long" et parie sur l’image - à l’opposé, dit-il, de celle de Macron - d’un homme "à l’écoute" des Français. "Je suis totalement convaincu de ce que je porte". Procès en insincérité ? "Je revendique mon parcours, mon évolution", dit-il. 

Quant aux attaques, aux critiques qui lui sont faites, souvent sur sa personne, il les balaie par un trait d’humour emprunté à Jacques Chirac : "Les grands chevaux prennent la pluie d’abord". Dans un autre genre, le président des Républicains explique que la droite, qui "a abandonné ses valeurs depuis 20 ans", s’apprête à vivre une "formidable histoire de come back" et confie dans un sourire qu’il se voit "un peu comme l’héritier de Rocky Balboa".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Opposition Les Républicains Laurent Wauquiez
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795106138
Les Républicains : pourquoi Laurent Wauquiez se "fillonise"
Les Républicains : pourquoi Laurent Wauquiez se "fillonise"
Le patron des Républicains revendique une ligne de plus en plus libérale dans une volonté de reconquête électorale.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-republicains-pourquoi-laurent-wauquiez-se-fillonise-7795106138
2018-10-11 07:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2RMg-jM4riqpb0C9MisZGw/330v220-2/online/image/2018/0920/7794857745_laurent-wauquiez-a-menton-le-30-juin-2018.jpg