2 min de lecture Carburants

Les Républicains peinent à se positionner face à la hausse des prix du carburant

Les désaccords au sein du parti sont tels que la semaine dernière, Laurent Wauquiez a même dû renoncer à une conférence de presse où il devait annoncer la position des Républicains.

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy iTunes RSS
>
Les Républicains peinent à se positionner face à la hausse des prix du carburant Crédit Image : Philippe LOPEZ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Camille Schmitt

À droite, on se divise sur la question des carburants. Plus exactement, sur la réponse à apporter au gouvernement qui lui-même peine à défendre sa hausse des taxes sur l’essence et le diesel.

Les désaccords sont tels que la semaine dernière, le président du parti, Laurent Wauquiez, a même dû renoncer à la conférence de presse qu’il espérait organiser mercredi 14 novembre, en compagnie des ténors de LR. L’objectif était de demander publiquement et formellement à Emmanuel Macron de renoncer à la hausse prévue pour le mois de janvier.

Sauf que par téléphone, ce dimanche 11 novembre, le chef de file des sénateurs des Républicains, Bruno Retailleau, lui a signifié son opposition. Pas question pour lui, a-t-il expliqué en substance, de soutenir l’initiative des deux vice-présidents de LR, les députés Guillaume Peltier et Damien Abad. Ceux-ci, dans un "appel aux territoires", lancé le même jour, proposaient la création d’un "chèque-carburant" mensuel de 100 euros pour les 13 millions Français qui n’ont pas accès aux transports en commun.

Le "chèque-carburant" mis de côté

À lire aussi
Les prix des différents carburants dans une station-service (illustration). carburants
Carburants : les prix repartent à la hausse début août

Une hérésie à 15 milliards d’euros, selon l’entourage de Bruno Retailleau, que Guillaume Peltier proposait de financer grâce à une nouvelle taxation imposée aux sociétés d’autoroute. Laurent Wauquiez préférerait, lui, un chèque financé par les entreprises, comme le ticket restaurant. 

Le doute s’étant néanmoins installé, à un moment où beaucoup à droite prônent pour que l’accent soit remis sur la baisse de la dépense publique, l’idée du chèque-carburant a été retirée en catastrophe d’un tract "contre le racket fiscal", qui avait été distribué mardi 6 novembre dans sa version initiale lors de la réunion de l’équipe dirigeante de LR. D’où cette position commune a minima qui aura finalement été défendue par tous, tout au long de la semaine : il faut avant tout revenir sur la hausse des taxes.

Le plus

Le numéro 2 des Républicains et ancien Ministre des Affaires Européennes, Jean Léonetti, n’est pas prêt à être tête de liste LR aux élections de mai 2019 à n’importe quel prix. Il est déjà parti en guerre contre "les vieux schnocks", comme ils sont désormais cruellement surnommés. Brice Hortefeux, Nadine Morano et Rachida Dati, tous trois députés européens sortants : il n’en veut pas sur la liste. Officiellement, il s'agit d'une question de renouveau. 

En fin de semaine dernière, la rumeur courait que Jean Léonetti était même prêt à mettre fin aux discussions avec Laurent Wauquiez. Il a assuré à RTL ne pas avoir "mis d’ultimatum". "J’ai simplement évoqué un certain nombre de problèmes", concède-t-il tout juste. Il assure qu’à ce jour il est incapable de dire s’il sera même présent sur la liste. "Il tâche surtout de se faire désirer", grinçait dimanche 11 novembre un autre membre de l’équipe dirigeante.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carburants Pétrole Diesel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795484181
Les Républicains peinent à se positionner face à la hausse des prix du carburant
Les Républicains peinent à se positionner face à la hausse des prix du carburant
Les désaccords au sein du parti sont tels que la semaine dernière, Laurent Wauquiez a même dû renoncer à une conférence de presse où il devait annoncer la position des Républicains.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-republicains-peinent-a-se-positionner-face-a-la-hausse-des-prix-du-carburant-7795484181
2018-11-12 08:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vjnPQmCOLGTv9fB84GNWOw/330v220-2/online/image/2018/1108/7795491537_laurent-wauquiez-le-9-octobre-2018.jpg