3 min de lecture Polémique

Les Républicains : "La seule façon d'exister de Wauquiez, c'est de faire du Trump"

ÉDITO - Le président des Républicains a mis fin aux fonctions de sa vice-présidente déléguée, en conflit ouvert avec elle. Laurent Wauquiez est toujours plus seul dans son parti, et visiblement ça ne le dérange pas.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura iTunes RSS
>
Les Républicains : "La seule façon d'exister de Wauquiez, c'est de faire du Trump", décrypte Olivier Crédit Image : LEWIS JOLY / SIPA/SIPA | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Olivier Bost
Olivier Bost
et Loïc Farge

Les Républicains sont en crise. Les raisons sont anciennes et multiples, et ne doivent pas tout à Laurent Wauquiez. D'abord, ils ont perdu la dernière élection présidentielle. Imperdable au regard de l'affiche de départ. Et ils avaient déjà perdu l'élection présidentielle précédente, après des années de pouvoir.

Ensuite, une part non négligeable de leurs électeurs trouvent aujourd'hui Emmanuel Macron très bien. Enfin, pour parfaire ce tableau apocalyptique, leur nouveau chef a décidé de marcher seul. D'où cette éviction, ce week-end, de la numéro 2, les départs volontaires et les prises de distances. Bref, Les Républicains ne vont pas bien du tout.

Pourquoi Laurent Wauquiez joue-t-il autant en solo ? Il y a trois raisons à cela. D'abord son tempérament, sa nature profonde en quelque sorte. Ensuite ses intérêts personnels, à moyen terme. Et enfin, il y a la situation politique actuelle qui ne laisse pas beaucoup d'espace pour faire autre chose.

Le pari risqué de Wauquiez

À lire aussi
Des microplastiques ont été retrouvés emprisonnés dans des blocs de glace de l'Arctique environnement
Arctique : la banquise polluée par des microplastiques

Sur son tempérament, Laurent Wauquiez n'a jamais été un meneur d'équipe. Sa carrière,. comme elle a souvent été racontée, a été construite sur des petites trahisons et quelques coups tordus. C'est classique en politique, me direz-vous. Mais là vous avez un champion hors catégorie, tellement il est difficile de trouver des gens pour ne dire du mal de lui.

Son tempérament, toujours, est plutôt binaire. Vous êtes avec lui ou contre lui, il n'y a pas beaucoup de nuances. Depuis qu'il est le patron des Républicains, il a pris la plupart des décisions tout seul.

Dans cette aventure individuelle, Laurent Wauquiez fait un pari très simple : les Français vont se lasser d'Emmanuel Macron d'ici 2022. Ce qu'ils rejetteront du chef de l'État, ce n'est pas son côté libéral ou sa politique économique. Ce sera plutôt le "en même temps", mi-chèvre mi-chou, une certaine arrogance, et sa déconnexion avec la vraie France.

Wauquez force le trait de son opposition

Pour être audible - et parce que fondamentalement ça ne le dérange pas du tout -, Laurent Wauquiez force le trait de son opposition. Il s'enferme volontairement dans une opposition dure. Et ça marche, avec le noyau dur de Républicains, ceux qui sont restés dans le parti. En fait, il est comme dans un étau. Pressé des deux côtés : du côté d'Emmanuel Macron; qui lui laisse très peu d'oxygène ; et par la pression du Rassemblement national et de Marion Maréchal.

Dans ce paysage compliqué, la seule façon d'exister - pour caricaturer à peine - c'est de faire du Trump, de ne s'encombrer ni de nuance, ni de cohérence. De faire ce que Nicolas Sarkozy appelait, à une autre époque, "du gros rouge qui tache". Sauf que Nicolas Sarkozy, lui, est toujours parvenu à garder tous les bouts de la droite en un seul morceau.

D'où cette question : marcher tout seul, comme le fait Laurent Wauquiez, est-ce tenable  ? C'est dans l'air du temps, en tout cas. Tous les partis, dans ceux qui comptent, sont aujourd'hui hyper-incarnés par une seule personne : Emmanuel Macron pour En MarcheJean-Luc Mélenchon pour la France insoumise, et Marine Le Pen menacée par Marion Maréchal.

Wauquiez met LR à la mode du moment

Avec la dernière élection présidentielle, la notion de collectif, comme elle existait dans les partis, a disparu. Ces nouveaux leaders ont bien des tribus avec eux, mais aucune tête ne dépasse. Laurent Wauquiez met donc les Républicains à la mode du moment. Mais c’est une stratégie risquée.

L’hyper personnalisation et un positionnement politique très à droite font prendre un risque aux Républicains : celui de les faire basculer dans le camp des contestataires. De ceux qui, aux yeux de l'opinion, ne pourront jamais prendre le pouvoir, faute de rassembler. De ne plus être un parti de gouvernement, juste un parti d'opposition.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Laurent Wauquiez Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793793609
Les Républicains : "La seule façon d'exister de Wauquiez, c'est de faire du Trump"
Les Républicains : "La seule façon d'exister de Wauquiez, c'est de faire du Trump"
ÉDITO - Le président des Républicains a mis fin aux fonctions de sa vice-présidente déléguée, en conflit ouvert avec elle. Laurent Wauquiez est toujours plus seul dans son parti, et visiblement ça ne le dérange pas.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-republicains-la-seule-facon-d-exister-de-wauquiez-c-est-de-faire-du-trump-decrypte-olivier-bost-7793793609
2018-06-18 07:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FJbO1FHN_QZRPS5ZeFcRjw/330v220-2/online/image/2018/0618/7793793696_laurent-wauquiez-au-siege-des-republicains-a-paris.jpg