2 min de lecture Enquête

Les infos de 7h30 - Marseille : l'IGPN ouvre une enquête après l'interpellation violente de fêtards

L'IGPN a ouvert une enquête face à de nouveaux soupçons de violences policières dans le cadre d'une interpellation lors d'une fête clandestine à Marseille la semaine dernière.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Marseille : l'IGPN ouvre une enquête après l'interpellation violente de fêtards Crédit Image : THOMAS COEX / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Vincent Serrano
édité par Camille Guesdon

Nouveaux soupçons de violences policières. Cette fois, les faits se sont déroulés à Marseille dans la nuit de jeudi à vendredi. Deux policiers de la BAC sont intervenus pour mettre fin à une fête clandestine. Sur une vidéo, on les voit frapper un jeune homme et jeter sa compagne au sol. L'IGPN a ouvert une enquête et les deux fonctionnaires sont suspendus.

Bruno Bartocetti, le délégué régional SGP FO, appelle à la prudence : "C'est logique, on regarde des images et on est horrifié par la scène. Sauf que, ce qu'il est important de comprendre, c'est qu'avec une intervention qui dure de très longues minutes avec de très fortes tensions, on a des personnes qui se mettent en danger de mort et qui nous mettent aussi en difficulté."

Bruno Bartocetti ajoute qu'aujourd'hui, "les policiers sont forcément un peu abattus parce qu'on a la responsabilité de la vie de ces garçons, en sachant qu'on a été appelés sur réquisition, c'est ça qu'il faut retenir. Après ne retenons pas 15 secondes d'intervention, c'est tout le contexte qu'il faut regarder".

À écouter également dans ce journal

Mexique - Un pont du métro aérien de Mexico s'est effondré il y a quelques heures, au moment où une rame passait dessus. Le bilan est de 15 morts et près de 70 blessés. 

À lire aussi
députés socialistes
Marseille : l'ex-député PS Henri Jibrayel jugé pour détournement de fonds publics

Procès Nordhal Lelandais - Responsable mais pas coupable. C'est la défense de Nordhal Lelandais dans le procès pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Le meurtrier présumé de la petite Maëlys est jugé depuis hier pour avoir battu à mort Arthur Noyer en 2017 en Savoie. Il plaide l'homicide involontaire.

Politique - Les Républicains réunissent aujourd'hui leur comité dit "stratégique" pour définir leur position vis-à-vis de la République en Marche. L'annonce surprise d'une fusion dans la région PACA  a semé le trouble. Le parti a retiré son investiture à Renaud Muselier qui a tenté de calmer le jeu en assurant qu'il n'y aurait ni ministre, ni député sur sa liste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Violences Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants