1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 6h - Vague de froid : les viticulteurs mobilisés face à la nuit de tous les dangers
2 min de lecture

Les infos de 6h - Vague de froid : les viticulteurs mobilisés face à la nuit de tous les dangers

Les agriculteurs redoutent de perdre à nouveau une partie de leurs récoltes à cause des températures hivernales. Ils font de leurs mieux pour protéger leurs exploitations.

Des bougies allumées pour protéger les vignes à Vouvray (Indre-et-Loire)
Des bougies allumées pour protéger les vignes à Vouvray (Indre-et-Loire)
Crédit : Christian Panvert - RTL
Les infos de 6h - Vague de froid : les viticulteurs mobilisés face à la nuit de tous les dangers
00:12:11
Le journal RTL de 6h du 04 avril 2022
00:12:11
Vague de froid : dans l'Indre-et-Loire, les viticulteurs mobilisés contre le gel
00:01:51
Les bougies sont une technique parmi d'autres pour protéger les bourgeons du froid
00:00:33
Les bougies permettent de créer un écran de fumée pour protéger les vignes du rayonnement du soleil le matin
00:00:16
Mathieu Lopinot - édité par Nicolas Barreiro

La nuit de lundi à mardi sera la plus froide de la semaine, la nuit de tous les dangers pour les agriculteurs après un week-end déjà très froid. C'est particulièrement vrai pour les producteurs de fruits. Un viticulteur d'Ancenis, à côté de Nantes, a allumé les bougies. Pour lui, c'est au petit matin, alors que le jour va se lever, qu'il y a le plus de risque.

Ce week-end, le thermomètre affichait -2°C dans les vignes de Franck. Le viticulteur a donc allumé des bougies pour réchauffer l'air. "La bougie, en brûlant, provoque de la fumée qui évite le rayonnement. Le rayonnement accentue le phénomène du froid", explique-t-il. Depuis vendredi, dans le Muscadet, les nuits sont courtes. Les viticulteurs prennent les devants car ils ne veulent pas revivre les pertes de l'an dernier. En avril 2021, un épisode de gel avait détruit près de 80% de production

Cette année, toutes les techniques sont bonnes pour protéger les bourgeons du froid. De gros ventilateurs brassent l'air froid, les arrosages d'eau sont activés et de gros ballots de paille sont en feu. "Le principe est d'arriver à créer un écran de fumée avant que les premiers rayons de soleil n'arrivent". En effet, l'ennemi à combattre n'est pas le froid mais le soleil levant. "Le moment critique va être le lever du jour. D'une part, c'est la température la plus froide et d'autre part, comme le bourgeon va geler, on va avoir un peu d'eau qui va cristalliser autour et si le soleil tape directement dessus, il va réchauffer trop vite le bourgeon. Ça va faire un effet de loupe avec la glace et ça va le cramer", explique Franck. Les températures devraient remonter cette semaine mais les agriculteurs attendent la mi-mai et les Saints de glace pour dormir tranquilles.

À écouter également dans ce journal

Guerre en Ukraine - Les corps de centaines de civils ont été retrouvés dans les rues de Boutcha après le départ des troupes russes. Zelensky accuse les dirigeants russes de "meurtres" et de "tortures".

À lire aussi

Électricité - Un pic de consommation est prévu par le gestionnaire du réseau électrique RTE à cause du froid, qui fait augmenter la consommation liée au chauffage électrique.

Football - Le Paris Saint-Germain a facilement vain le FC Lorient au Parc des Princes dimanche soir. Auteur d'un doublé, Kylian Mbappé s'est également illustré avec trois passes décisives.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/