2 min de lecture EDF

Les infos de 5h - Fessenheim : l'État versera au moins 400 millions d'euros à EDF pour sa fermeture

EDF recevra au moins 400 millions d'euros de l'État pour la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim l'an prochain, auxquels s'ajoutent des sommes variables représentant son manque à gagner.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les infos de 5h - Fessenheim : l'État versera au moins 400 millions d'euros à EDF pour sa fermeture Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Sarah Ugolini

La facture est tombée. L'État versera 400 millions d'euros à EDF, une indemnisation pour la fermeture de Fessenheim, c'est définitif. EDF a indiqué dans un communiqué avoir "adressé au ministre chargé de la Transition écologique et solidaire et à l'Autorité de sûreté nucléaire la demande d'abrogation d'exploiter ainsi que la déclaration de mise à l'arrêt définitif des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim".
 
Cette demande prévoit un arrêt du réacteur n°1 le 22 février et du réacteur n° 2 le 30 juin 2020. Ces dates correspondent au calendrier annoncé la semaine dernière par la secrétaire d'État à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon. EDF ajoute avoir signé avec l'État le "protocole d'indemnisation" pour dédommager l'entreprise de cette fermeture anticipée. Il se traduira par un versement proche de 400 millions d'euros sur les quatre ans suivant l'arrêt de la centrale pour les dépenses liées à sa fermeture.
 
L'État versera ensuite des sommes "correspondant à l'éventuel manque à gagner", c'est-à-dire les bénéfices qu'auraient apportés les volumes de production jusqu'en 2041. Cette date correspond à ce qui aurait été la sixième visite décennale de l'installation. 

À écouter également dans ce journal

Hommage à Jacques Chirac - L'Assemblée rendra hommage à Jacques Chirac ce mardi après-midi. À 15h, le président de l'hémicycle Richard Ferrand tiendra un discours. L'ancien chef de l'État repose depuis hier après-midi aux côtés de sa fille au cimetière du Montparnasse à Paris. Le cimetière rouvrira ses portes à 8h ce matin.

lncendie de Rouen - Édouard Philippe s'est rendu à Rouen, cinq jours après l'incendie de l'usine classée Seveso. Le Premier Ministre était hier soir sur le site et il promet de nouveau "une transparence totale". La direction de Lubrizol, elle, porte plainte et assure que le feu est parti de l'extérieur du bâtiment.

Politique - Jean-Jacques Urvoas a été condamné hier à 5.000 euros d'amende et un mois de prison avec sursis. L'ex-ministre PS avait transmis, lorsque était garde des Sceaux en 2017, des infos au député ex LR Thierry Solère sur une enquête le concernant.

Football - En Ligue des Champions, déplacement bouillant pour le PSG ce mardi soir à 21 heures à Istanbul sur la pelouse de Galatasaray.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
EDF Nucléaire Fessenheim
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants