1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 5h - Assemblée nationale : pourquoi un match de foot sème la zizanie
2 min de lecture

Les infos de 5h - Assemblée nationale : pourquoi un match de foot sème la zizanie

La gauche refuse de participer à un match de football caritatif ce mercredi. En cause : la présence de députés du Rassemblement national.

Un ballon de football (illustration).
Un ballon de football (illustration).
Crédit : AFP/B.Langlois
Les infos de 5h - Assemblée nationale : pourquoi un match de foot sème la zizanie ?
00:09:42
Le journal RTL de 5h du 28 septembre 2022
00:09:42
Marie-Bénédicte Allaire - édité par Nicolas Barreiro

Un match caritatif est prévu ce mercredi 28 septembre mais sa tenue dérange au sein de l'Assemblée nationale. Cette rencontre doit opposer une équipe de députés contre d'anciens internationaux. Cette tradition est menacée par l'arrivée massive de députés RN au printemps dernier. La gauche refuse de participer au match, au sein de Renaissance le débat est aussi lancé.

"Est-ce qu'on va faire croire que nous pouvons être coéquipiers sur le terrain, alors que refusons obstinément à l'être dans l'hémicycle ? Plutôt que d'être dans des faux-semblants, de se passer la main dans le dos et de rigoler ensemble dans les vestiaires, on préfère dire que le terrain d'affrontement doit être dans le respect des règles du débat démocratique et parlementaire, l'hémicycle", souligne Boris Vallaud, député socialiste.

"Qu'on ne soit pas d'accord, c'est une chose, mais ça fait partie du pluralisme de la vie politique", réagit le député RN Emmanuel Blairy. "Aujourd'hui, à l'Assemblée nationale, on a une réelle représentation. Ça fait au moins 30 ans que ce n'est pas arrivé, donc il faut profiter de ça. On n'est pas arrivé à l'Assemblée nationale en marchant tenue militaire, on a été élus par le peuple français pour le représenter". 

À écouter également dans ce journal

Faits divers L'anesthésiste de Besançon est soupçonné de huit nouveaux cas, dont quatre mortels, a annoncé le procureur. Le dossier s'alourdit pour Frédéric Péchier, qui continue de clamer son innocence depuis le début.

À écouter aussi

Guerre en Ukraine - Des fuites inexpliquées ont été remarquées sur les gazoducs Nord Stream. Kiev dénonce une "attaque terroriste planifiée" par Moscou.

RATP - Depuis le début de la rentrée 2022, environ 26% des bus ne passent plus dans la capitale et la petite couronne. Si la pénurie de chauffeurs est l'une des raisons, elle est loin d'être la seule.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire