1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - L'anesthésiste de Besançon : huit nouveaux cas suspects examinés par la justice
2 min de lecture

Les infos de 18h - L'anesthésiste de Besançon : huit nouveaux cas suspects examinés par la justice

L'anesthésiste de Besançon est accusé d'avoir empoissonné 24 personnes, dont neuf à mort. Huit nouveaux cas s'ajoutent au dossier.

Frédéric Péchier, "l'anesthésiste de Besançon", le 29 mars 2017 à Besançon
Frédéric Péchier, "l'anesthésiste de Besançon", le 29 mars 2017 à Besançon
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Le journal RTL de 18h du 27 septembre 2022
00:12:44
Les infos de 18h - L'anesthésiste de Besançon : huit nouveaux cas suspects examinés par la justice
00:12:44
Samuel Goldschmidt - édité par Robinson Hollanders

Il a déjà été qualifié par certains de tueur en série en blouse blanche. Et ce mardi 27 septembre, les soupçons pesant sur Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon, s'alourdissent encore un peu plus. Il était mis en examen pour 24 empoisonnements, dont 9 mortels. Aujourd'hui, la justice s'intéresse à huit nouveaux cas suspects, qui seront étudiés attentivement. 

Les expertises ont pris un retard énorme car une liste de 66 évènements graves survenus à la clinique Saint-Vincent, à Besançon, a été réexaminée. En plus des 24 cas pour lesquels l'ancien anesthésiste est mis en examen, l'équipe de médecins pointe huit nouveaux cas avec la présence d'adrénaline, en plus des autres substances médicamenteuses déjà pointées dans d'autres dossiers. 

D'ici à cinq mois, le juge d'instruction devrait recevoir la totalité des expertises. Le procureur indique qu'il souhaite auditionner le docteur Frédéric Péchier dans le plus brefs délai afin de décider si ces nouveaux cas méritent qu'il soit mis en examen. Depuis le début de l'affaire, débutée en mars 2017, 32 cas problématiques assimilés à des empoisonnements ont été relevés, dont 13 mortels.

À écouter également dans ce journal

Présidentielle 2022 - Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris pour contrôler les financements de la campagne présidentielle de Valérie Pécresse

À écouter aussi

Fuite de Nord Stream - Des fuites inexpliquées ont été remarquées sur les gazoducs Nord Stream. Kiev dénonce une "attaque terroriste planifiée" par Moscou alors que des explosions ont été enregistrées avant la découverte des fuites. 

Transports à Paris - Depuis la rentrée, un quart des bus ne passent plus à Paris et sa petite couronne à cause d'un manque de chauffeurs.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.