1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les actualités de 18h : "C'était plus dur en 58 qu'aujourd'hui", lance Macron
1 min de lecture

Les actualités de 18h : "C'était plus dur en 58 qu'aujourd'hui", lance Macron

Venu se recueillir sur la tombe du général de Gaulle, Emmanuel Macron s'est adressé à plusieurs retraités qui l'interpellaient sur le montant de leur retraite.

Emmanuel Macron en visite à Colombey-les-Deux-Églises, le 4 octobre 2018
Emmanuel Macron en visite à Colombey-les-Deux-Églises, le 4 octobre 2018
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Les actualités de 18h : "C'était plus dur en 58 qu'aujourd'hui", lance Macron
13:02
Les actualités de 18h : "C'était plus dur en 58 qu'aujourd'hui", lance Macron
13:44
Isabelle Choquet

Le chef de l'État était aujourd'hui en déplacement dans le fief du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises, pour célébrer le 60e anniversaire de la Constitution de la Ve République. Peu, voire aucune question sur le départ de Gérard Collomb, ni sur le remaniement à venir.

Mais la petite balade autour de la tombe du général de Gaulle n'a pas été de tout repos pour autant. Plusieurs retraités l'ont assailli de questions ; une quinzaine d'interpellations en une matinée. À chaque fois, il a pris le temps d'expliquer, calmement, mas parfois le ton s'est fait plus dur.

"Le petit-fils du général m'a dit tout à l'heure 'on pouvait parler très librement, la seule chose qu'on n'avait pas le droit de faire c'est se plaindre'. Je trouve que c'était une bonne pratique qu'avait le Général. Vous savez, le pays se tiendrait autrement si c'était comme ça. On ne se rend pas compte de la chance immense que l'on a (...) C'était plus dur en 58 qu'aujourd'hui", a-t-il estimé.

À écouter également dans ce journal

Justice - Le beau-frère de Jonathann Daval réclame une confrontation avec le principal suspect dans le meurtre d'Alexia Daval. Après avoir avoué l'avoir tuée, Jonathann Daval s'était rétracté, avant d'accuser son beau-frère, Grégory Gay.

À écouter aussi

Justice - L'homme qui avait frappé Marie Laguerre en pleine rue cet été à Paris a été condamné à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel.

Sports - Teddy Riner critique les coupes budgétaires au ministère des Sports. Pour le champion de judo, cela pourrait avoir un impact sur les JO-2024, organisés à Paris. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/