1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : le bad buzz du clip de campagne des Jeunes avec Macron
3 min de lecture

Législatives 2022 : le bad buzz du clip de campagne des Jeunes avec Macron

Dans un clip, les Jeunes avec Macron ont scénarisé la victoire de la Nupes aux législatives, avant de supprimer leur vidéo.

Extrait de la vidéo des Jeunes avec Macron.
Extrait de la vidéo des Jeunes avec Macron.
Crédit : Capture d'écran Twitter @Le_Trema
Marine Derquenne

Un clip qui passe mal. Mercredi 15 juin, les Jeunes avec Macron ont publié une vidéo dans laquelle ils se sont projetés dans le scénario d'une victoire de la Nupes aux législatives, ce qui aurait pour conséquence l'annulation des vacances à Marrakech du personnage principal.

"Dimanche 19 juin. 20h. LFI remporte les élections législatives et pour la première fois, un parti extrémiste obtient la majorité à l’Assemblée nationale", commence la vidéo. La caméra se focalise ensuite sur une jeune femme qui marche dans les rues de Paris. Sur son téléphone, elle reçoit de nombreuses notifications de sites d'informations comme RTL, France Info ou Libération qui mettent en garde contre les "changements qui pourraient arriver suite à la victoire aux législatives de LFI" et d'autres projets de lois adoptés dans l'hémicycle.

On comprend ensuite que l'héroïne va partir pendant trois jours à Marrakech en octobre prochain... jusqu'au moment où elle apprend que "le ministère de l'Écologie annonce la suppression des vols hors France hors Europe à faible coût à partir du premier octobre". "Mais c'est pas possible !", s'exclame alors la jeune femme déboussolée qui voit son week-end à Marrakech annulé à cause des réformes de la Nupes. Les notifications se multiplient, expliquant que malgré le "rétablissement de l'ISF, les pauvres n'ont jamais été aussi pauvres", ou encore qu'un "projet de désobéissance à l'Union européenne a été présenté" à l'Assemblée. Une vidéo qui a fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux avant d'être supprimée du compte des JAM.

Dans un thread Twitter, les Jeunes avec Macron se sont par ailleurs expliqués : "Nous supprimons cette vidéo au vu des messages de haine qui ont suivi, notamment envers les militants à l'image. Nous regrettons le détournement du message principal : appeler les électeurs à dire non aux extrêmes et à donner une majorité forte au Président de la République".

À écouter aussi

La SDJ de Radio France a "approuvé le retrait de cette vidéo", notamment en raison de l'utilisation du nom de médias à des fins de propagande politique sans avoir demandé en amont leur autorisation. En effet, "la diffusion de fausses informations dans un but politique (...) entretient un climat dangereux de suspicion envers les journalistes", écrit la SDJ. 

La vidéo a suscité des réactions d'internautes et d'élus

Du côté des internautes, les réactions ont été nombreuses, le #Marrakech figurant ainsi dans les tendances Twitter. Un utilisateur s'est par exemple amusé à reprendre un extrait du film Gazon Maudit avec Alain Chabat qui lance : "Je suis déçu, déçu, qu'est-ce que je suis déçu ! Je suis profondément déçu ! Même très très déçu".

"La jeunesse type pour les Jeunes avec Macron, c'est une Parisienne/urbaine dont le plus gros souci serait de ne plus pouvoir partir à Marrakech le week-end à cause d'une loi écolo de la Nupes...", écrit le journaliste Nils Wilcke sur Twitter, qui relate des réactions d'élus macronistes qui parlent d'"un désastre". "Marrakech, sérieusement ? N'importe quoi", peut-on lire sur son compte Twitter qui reprend les propos d'un "élu qui "rame" pour "aller chercher" les électeurs, ajoutant qu'"on n'a pas besoin de ces conneries".

"Merci pour cette géniale parodie ! Entre Marrakech et vos fake news, vous avez juste oublié la fin du monde et l'invasion de sauterelles, mais c'est pas grave !", ont réagi les Jeunes Insoumis sur Twitter. De son côté, le possible successeur de Jean-Luc Mélenchon à Marseille, Manuel Bompard interroge : "Quelqu'un peut expliquer aux JAM que Macron désobéit à certaines règles européennes et qu'il n'a jamais déposé un projet de loi pour cela ? Merci pour eux, car là ils passent un peu pour des imbéciles", fustige-t-il. 

Une vidéo parodiée par les socialistes

Quant aux socialistes, ils ont parodié la vidéo des soutiens d'Emmanuel Macron dans un clip qui commence de la même manière, sur un fond noir, avec inscrit : "Dimanche 19 juin. 20h. Ensemble! est obligé de s'allier avec LR pour obtenir une majorité". Une jeune femme est assise à son bureau et reçoit des alertes infos "retraite à 65 ans", "inaction climatique", "un nouveau ministre mis en examen", "vers la fin de l'audiovisuel public" ou encore "épisode de canicule au mois de mars".  

>> Retrouvez les projets des candidats dans le comparateur de programme de RTL.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.