1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Législatives 2022 : à Tulle, fief de François Hollande, on veut tourner la page du PS
2 min de lecture

Législatives 2022 : à Tulle, fief de François Hollande, on veut tourner la page du PS

La Nupes a investi un candidat insoumis à Tulle pour les élections législatives. Une mini-révolution dans cette ville historiquement socialiste et fief de François Hollande.

François Hollande, ancien président de la République.
François Hollande, ancien président de la République.
Crédit : Angelos Tzortzinis / AFP
Valentin Boissais - édité par Thibault Nadal

Après l'accord à gauche et la création de la Nupes, contestée voir dénoncée par certains socialistes historiques, la situation des électeurs de Tulle en Corrèze (l'ancienne circonscription de François Hollande) est claire : ils ne veulent plus du PS. 

Sauf candidature de l'ancien président qui ne s'est pas encore prononcé, l'ancien fief socialiste n'aura cette année aucun candidat PS sur la ligne de départ, et ça ne semble pas traumatiser les électeurs de gauche. "C'est quelqu'un qu'on a toujours grand plaisir à croiser", témoigne une femme, qui confirme ne pas l'avoir vu dernièrement et lance à notre micro "Ou est-il ?". Il est actuellement en pleine réflexion, pour savoir s'il va se représenter ou non et annoncera décision au plus tard le 20 mai.  

La 1ère circonscription de Corrèze est réservée dans l'accord à gauche aux Insoumis, et non à un candidat socialiste. C'est une mini-révolution qui satisfait ceux qui votaient jadis pour l'ancien président. "On a testé, ça ne me convenait pas. Maintenant, j'ai envie de tester autre chose", lance une électrice. Un autre explique qu'il est "temps de tourner la page". 

"Va avec Macron et ne nous emmerde plus"

Tous les électeurs croisés pronostiquent la défaite de François Hollande dans son propre fief, notamment car Jean-Luc Mélenchon a fait 25% au premier tour de l'élection présidentielle

À écouter aussi

Yvette veut que l'accord avec la Nupes soit désormais respectée. "Nous sommes de vieilles connaissances depuis 1988, mais je ne lui conseille pas du tout de se présenter, parce que nous sommes dans une réelle période de clarification", dit-elle, avant d'envoyer un tacle appuyé à son "ami". "Moi je dis à François, 'si tu as envie de faire la politique de Macron, vas avec Macron et ne nous emmerde plus". 

Une circonscription comme symbole de l'effacement du PS

Pourtant, dans cette circonscription, François Hollande devrait régner, car les préoccupations des habitants concernent essentiellement le social et les services publics. "Il n'y a plus la possibilité d'avoir un médecin traitant. Les urgences dentaires, c'est à 2h30 de route minimum", explique Léonard, 30 ans qui a toujours habité à Tulle. Il s'en prend aussi prendre au parti socialiste, coupable selon lui de ne pas "être une alternative selon lui aux politiques de ces trente dernières années". 

Un effacement du PS qu'a constaté Pascal Cavitte lui-même, qui devait représenter le PS aux élections législatives. Après l'échec Anne Hidalgo au premier tour avec seulement 3% des voix dans la ville, il s'est retiré au profit d'une candidate insoumise, mais ne fera pas campagne avec elle. "On retire nos candidatures, car on est dans le respect de l'union. On sent bien la volonté de la population de voter pour la Nupes, mais le fait de réserver cette circonscription à la France Insoumise, ç'a posé un problème et le conseil fédéral a voté à l'unanimité le fait de ne pas participer et de laisser les militants libres de leur choix", explique-t-il.

Pascal Cavitte veut croire à une refondation de son parti dans les prochaines années. Il affirme que depuis l'accord à gauche, des militants socialistes se remobilisent, alors qu'ils avaient déserté depuis cinq ans.  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/