1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le journal de 8h : chahutée sur le terrain, Marine Le Pen nie les emplois fictifs
2 min de lecture

Le journal de 8h : chahutée sur le terrain, Marine Le Pen nie les emplois fictifs

REPLAY - La candidate du FN, mise en cause dans un rapport, se défend dans l’affaire des emplois présumés fictifs de ses assistants parlementaires européens.

Marine Le Pen, le 2 octobre 2015
Marine Le Pen, le 2 octobre 2015
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Le journal de 8h : chahutée sur le terrain, Marine Le Pen nie les emplois fictifs
10:22
micros
La rédaction numérique de RTL

Sur le terrain, la campagne de Marine Le Pen trouve l’écho de ses affaires avec la justice. La candidate du Front national était en déplacement vendredi 17 février dans le Jura, à Clairvaux-les-Lacs, où elle a tenu un meeting sur la ruralité. 250 opposants l’ont accueillie. La candidate à l'élection présidentielle est empêtrée dans l’affaire d'emplois supposés fictifs. Elle est soupçonnée d'avoir rémunéré son garde du corps en tant qu'assistant parlementaire européen.

C'est "un mensonge éhonté, je n'ai jamais reconnu quoique que ce soit devant des enquêteurs, d'ailleurs que je n'ai jamais vu", a-t-elle affirmé à France Bleu Besançon, après la publication d’un rapport de l'Office européen de lutte contre la fraude (Olaf) par Mediapart et Marianne qui accable la candidate FN. "L'Union européenne, via l'OLAF, veut notre peau. Comme par hasard ! C'est extraordinaire, les gentils européistes, les gentils fédéralistes, eux, ils ne sont jamais inquiétés", dénonce avec ironie Florian Philippot, numéro 2 du FN.

À écouter également dans ce journal

- François Fillon a été accueilli par un concert de casseroles à l’occasion de son meeting à Tourcoing. L’ex-Premier ministre garde la tête haute et promet d'aller "jusqu'à la victoire" dans une interview au Figaro. En cas de mise en examen dans l’affaire des emplois présumés fictifs, il ne compte finalement pas se retirer.

- Cinq véhicules personnels de policiers ont été incendiés au cours des quatre derniers jours dans l’Oise et l’Aisne. Les chefs de service appellent à la plus grande prudence, alors que l’inquiétude grandit chez les fonctionnaires dans un contexte tendu avec l’affaire Théo.

À lire aussi

- Important chassé-croisé ce week-end sur les routes puisque les trois zones sont en vacances. La journée est classée noire dans le sens des départs en Auvergne et Rhône Alpes. C'est rouge dans le sens des retours.

- Quatre jours avant le choc contre Manchester City en Ligue des champions, l’AS Monaco a concédé le match nul (1-1) à Bastia vendredi soir en Ligue 1. Le PSG, qui reçoit Toulouse dimanche, peut revenir à un point des Monégasques en cas de victoire.
- La Fédération française de tennis aura un nouveau président ce samedi soir. Jean Gachassin passe la main après huit années à la tête de la FFT. Trois candidats briguent son poste : Bernard Giudicelli, Jean-Pierre Dartevelle et Alexis Gramblat. La campagne a été agitée par des soupçons de malversation et de trafic d'influence.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/