1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le journal de 18h : Emmanuel Macron livre sa version du plan pour les banlieues
2 min de lecture

Le journal de 18h : Emmanuel Macron livre sa version du plan pour les banlieues

Il y a près d'un mois, Jean-Louis Borloo présentait son ambitieux plan de bataille pour les banlieues. Emmanuel Macron en a livré sa version ce mardi 22 mai.

Emmanuel Macron à l'Élysée mardi 22 mai 2018
Emmanuel Macron à l'Élysée mardi 22 mai 2018
Crédit : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Le journal de 18h : Emmanuel Macron livre sa version du plan pour les banlieues
13:27
Le journal RTL
10:18

Emmanuel Macron a livré sa version du plan pour les banlieues. Et le président de la République a une fois de plus tranché de la tradition, au risque de décevoir certains maires qui attendaient ce plan avec impatience. Dès les premiers instants, Emmanuel Macron a prévenu : "Je ne vais pas annoncer un plan banlieues".

Le président de la République a donc dévoilé son ambition pour les quartiers sensibles. Il ne s'agit pas d'un "plan" mais d'une "politique d'émancipation". Présenté il y a près d'un mois par Jean-Louis Borloo, ce plan pour les banlieues avait suscité beaucoup d'espoir chez les élus de ces quartiers. Les espoirs ont été quelque peu revus à la baisse ce mardi 22 mai.

"Nous sommes dans une organisation française qui fait qu'il y a moins de moyens là où il y a plus de besoins", avait déploré Jean-Louis Borloo, au micro de RTL en marge de la présentation de son plan.

À écouter également dans ce journal

Manifestation : Les fonctionnaires étaient un peu plus de seize mille à Paris, selon le comptage des médias, 15.000 selon la police, 50.000 selon Force Ouvrière. Des heurts ont éclaté en marge du cortège, quelques dizaines de manifestants cagoulés ont détruit des abribus et brisé des vitrines. Il y a eu sept interpellations.


Éducation : plus de 800.000 élèves de Terminale reçoivent en ce moment-même, les premières réponses à leurs vœux d'inscription dans l'enseignement supérieur. Plusieurs possibilités, selon qu'ils ont choisi une filière sélective ou non.

À lire aussi

Société : Depuis deux ans, deux élèves souffrant de problèmes psychologiques perturbent le quotidien de leurs camarades et des enseignants. Dernier incident en date : une institutrice s'est blessée en tentant de rattraper l'un des enfants qui voulait quitter la classe en plein cours. Le maire a fermé l'établissement ce mardi 22 mai pour dénoncer une situation devenue invivable.

Fait divers : Un jeune homme a eu la main arrachée au cours d'affrontements avec les gendarmes sur la ZAD à Notre-Dame-des-Landes. Les gendarmes étaient en train de sécuriser les travaux quand ils ont été attaqués au cocktail Molotov. Ils ont répliqué par des jets de grenade.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/