1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Le Foll tacle Mélenchon sur RTL : "Si c'est ça la démocratie, non"
1 min de lecture

Le Foll tacle Mélenchon sur RTL : "Si c'est ça la démocratie, non"

INVITÉ RTL - S'il assure que c'est "complètement démocratique de manifester", le député de la Sarthe critique l'opposition actuelle incarnée par Jean-Luc Mélenchon.

Stéphane Le Foll, invité de RTL le 20 septembre 2017
Stéphane Le Foll, invité de RTL le 20 septembre 2017
Crédit : RTLnet / Camille Kaelblen
Le Foll tacle Mélenchon sur RTL : "Si c'est ça la démocratie, non"
00:29
Stéphane Le Foll était l'invité de RTL le 20 septembre 2017
10:54
Parti socialiste : "On va bientôt aller dans la Creuse", ironise Le Foll sur RTL
00:28
Parti socialiste : "On va bientôt aller dans la Creuse", ironise Le Foll sur RTL
11:06
Claire Gaveau
Claire Gaveau

"Je crois dans la démocratie, mais la démocratie ce n'est pas la rue". En déplacement à New York pour l'assemblée générale de l'ONU, Emmanuel Macron en a profité pour livrer un entretien à CNN international. Une interview dans laquelle le président de la République est notamment revenu sur les récentes manifestations pour dénoncer les ordonnances du Code du travail.

Une vision également partagée par Stéphane Le Foll, député Nouvelle gauche de la Sarthe. "C'est parfaitement démocratique de manifester mais considérer que la rue serait l'endroit où l'on va remettre en cause des décisions démocratiques, ça c'est un autre sujet", explique l'ancien porte-parole du gouvernement assurant qu'il ne se verrait pas battre le pavé alors qu'il était ministre il y a encore cinq mois.

Une critique qui vise notamment Jean-Luc Mélenchon. Le leader de la France insoumise avait en effet appelé à déferler sur Paris plaidant pour un véritable "dégagisme". "Si c'est la démocratie, non, ce n'est pas ma conception", lance Stéphane Le Foll.

Cependant, l'ancien ministre de l'Agriculture confesse que Jean-Luc Mélenchon est le premier opposant au gouvernement actuel. "C'est sa manière de faire de la politique mais les prochaines échéances sont dans trois ans et on verra qui sera capable d'incarner une alternance ou une alternative. Mais je ne crois pas que Jean-Luc Mélenchon, avec ses propositions, soit une solution d'alternative", critique-t-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/