1 min de lecture Laurent Berger

Laurent Berger sur RTL : "Le plan de relance coche en partie les bonnes cases"

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CFDT demande cependant la mise en place de contreparties pour les entreprises.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Laurent Berger invité de RTL du 16 septembre 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Un soutien aux entreprises en échange de contreparties. Selon Laurent Berger, la politique pour lutter contre la crise économique liée au coronavirus, doit "à la fois gérer l'urgence" avec le soutien de l'emploi, de l'économie et des ménages les plus modestes. "Ce qui n'est pas le cas dans le plan de relance", présenté par Jean Castex estime-t-il. 

Il doit aussi "préparer l'avenir". Il faut "s'engager dans une transition écologique de façon beaucoup plus forte que ne le fait ce plan de relance", ajoute le secrétaire général de la CFDT qui sort le livre Sortir de la crise - Agir vite, penser loin, ce mercredi 16 septembre. 

Selon Laurent Berger, il est nécessaire de faire "une réforme fiscale beaucoup plus réelle qui permette de taxer davantage les plus hauts revenus, qui permettent d'avoir une fiscalité sur l'ensemble des revenus y compris sur le capital".

Il reconnaît cependant que "ce plan de relance coche en partie les bonnes cases pour répondre à l'urgence avec le soutien aux entreprises, mais il faut des contreparties". "On peut pas avoir encore une politique qui arrose le sable. il faut que ces aides aux entreprises soient discutés au sein des entreprises", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Berger Cfdt Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants