1 min de lecture Présidentielle 2017

Laurence Parisot à Matignon : elle soupçonne le FN d'avoir lancé la rumeur

L'ex-présidente du Medef, qui soutient Emmanuel Macron, a assuré qu'elle n'avait "jamais postulé" pour devenir Premier ministre.

L'ancienne présidente du Medef Laurence Parisot le 24 mai 2014 (archives).
L'ancienne présidente du Medef Laurence Parisot le 24 mai 2014 (archives). Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Emmanuel Macron a coupé court aux rumeurs. Lors du débat très tendu d'entre-deux tours, Marine Le Pen a lancé à son adversaire : "D'ailleurs Madame Parisot va peut-être être votre Premier ministre". Ce à quoi le leader d'"En marche" a répondu sans détour : "J'ai une annonce à vous faire : non !". La candidate du Front national a poursuivi : "Madame Taubira alors ?", "non plus", a enchaîné l'ancien ministre de l'Économie. 

Si Marine Le Pen a d'ores et déjà annoncé qu'elle nommerait Nicolas Dupont-Aignan à Matignon, Emmanuel Macron lui n'a pas souhaité dévoiler son choix. "Vous avez connu beaucoup de présidents de la République qui l'annonçaient avant ?", a-t-il demandé à son adversaire. Le favori a cependant rayé deux noms de la liste de ses potentiels Premiers ministres, notamment celui de Laurence Parisot, ex-présidente du Medef, qui avait notamment expliqué lors d'une interview à Marianne avoir dit plusieurs fois qu'elle était "disponible à faire des choses". "J'ai une expérience, je suis crédible. Donc je peux être prête", avait-elle ajouté le 27 avril dernier.

Pour autant, la vice-présidente de l'Ifop a tenu à mettre les choses au clair ce jeudi 4 mai. Au micro d'Europe 1, Laurence Parisot a affirmé n'avoir "jamais postulé à cette fonction". Elle se demande même si le Front national n'est pas à "l'origine de cette rumeur, compte-tenu du fait que Marine Le Pen a voulu une fois de plus évoquer cette hypothèse. Je peux me poser la question", a-t-elle expliquer, avant de poursuivre : "Pourquoi fait-elle ça ? Pour chercher à dénigrer, à caricaturer, à simplifier à l'extrême les positions des uns et des autres. (...) Les manœuvres du FN sont évidentes, vous savez, ce sont des menteurs", a fustigé l'ancienne patronne des patrons. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Laurence Parisot Matignon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants