2 min de lecture Vidéo

"La seule chose qui domine chez les Républicains, ce sont leurs divisions"

ÉDITO - Si la rentrée politique est compliquée pour la majorité, la droite n'en profite pas vraiment. Et pour cause : la démonstration des divisions des Républicains est plus forte que la démonstration de leurs idées.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
"La seule chose qui domine chez les Républicains, ce sont leurs divisions", note Alba Ventura Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

C'est ce jeudi 20 septembre que s'ouvrent les journées parlementaires des Républicains à Divonne-les-Bains, dans l'Ain. Laurent Wauquiez y tiendra un meeting dans la soirée. L'occasion sans doute de remonter le moral des troupes, alors que la droite ne profite pas vraiment des déconvenues d'Emmanuel Macron ? 

C'est vrai que la droite est dans un triste état. Pourtant, on avait retrouvé Laurent Wauquiez en pleine forme, fin août, après son ascension du Mont Mézenc. Revigoré par cette rentrée qui s'annonçait tellement plus intéressante que la précédente.
Et pour cause : l'électorat de droite qui s'était tourné vers Emmanuel Macron commençait à douter sérieusement. Cet électorat qui avait tant fait défaut à Laurent Wauquiez allait revenir à la raison et rentrer au bercail. Et cela mettait en joie le patron de LR.

Les idées de droite sont au gouvernement

Il n'en était pas à sentir monter la vague, mais on était sur la bonne pente. D'autant que chaque jour l'actualité livrait au premier parti d'opposition l'occasion de faire entendre sa voix, entre la démission de Hulot, le pataquès sur le prélèvement à la source, les suites de l'affaire Benalla, le couac sur les droits de succession, le départ annoncé de Collomb. Bref, le pouvoir servait sur un plateau de quoi redonner des forces et une visibilité aux Républicains.  

Et pourtant, ils n'en profitent pas. Macron chute dans les sondages, et ils n'en bénéficient pas. Laurent Wauquiez n'en bénéficie pas. Vous vous rendez compte que c'est encore Nicolas Sarkozy et Alain Juppé qui incarnent le mieux la droite aux yeux des Français.  

À lire aussi
Coronavirus Espagne
Coronavirus en Espagne : polémique autour de la vaccination supposée des sœurs du roi

Alors, à la décharge des Républicains, il est vrai que la droite est en partie au pouvoir, avec un premier ministre de droite et des ministres (notamment à Bercy) de droite. Les idées de droite sont au gouvernement aujourd'hui.

La droite est dans un triste état

Alba Ventura
Partager la citation

Il n'empêche : la seule chose qui domine chez les Républicains, ce sont leurs divisions. Cette semaine encore, ils réglaient leurs comptes sur le cas du Hongrois Viktor Orbán au Parlement européen, qui appartient au même groupe que LR. Orbán qui fleurte avec l’extrémiste italien Salvini et qui bafoue les libertés et l'État de droit en Hongrie.

Ce n'est pas une petite question bien sûr. Mais plutôt que d'afficher ses divisions, plutôt que de savoir s'il faut être plus régalien ou plus démago, pourquoi ne pas travailler sur la ligne à adopter ? Pourquoi ne pas écrire noir sur blanc ce qui doit animer le projet européen des Républicains ?

Capacité d'attraction nulle

La fragmentation - ou le clivage - qui existe au sein de LR paralyse le travail du parti. Sur quoi planchent les Républicains en ce moment ? Est-ce qu'il y a des conventions ? Est-ce qu'il y a des débats sur l'immigration, sur les classes moyenne, sur les retraites, sur le pouvoir d'achat ? On ne sait pas. Ou plutôt, on sait que tout débat donnera lieu à une mise en scène des querelles au sein de LR.

Alors autant s'exonérer de séances de travail, de brainstorming entre différentes sensibilités, et surfer sur l'affaiblissement du Président. Qui sait ?

Cela tombera peut-être tout cuit dans la poche des Républicains ? Mais bon vous savez, quand la production d'idées est faible, quand rien n'accroche, la capacité d'attraction est nulle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Nicolas Sarkozy Laurent Wauquiez
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants