2 min de lecture Gouvernement

La popularité de Macron et Philippe en hausse malgré une rentrée sociale agitée

Les cotes de popularité d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe progressent de 3 points et retrouvent leur plus haut niveau depuis juillet 2018, d'après notre dernier sondage BVA..

>
La popularité de Macron et Philippe en hausse malgré une rentrée sociale agitée Crédit Image : CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Thomas Pierre

L'exécutif reprend des couleurs. D'après notre sondage BVA pour RTL, la côte de popularité du président de la République est en hausse. Même chose pour le Premier ministre qui retrouve une cote proche de celle de juillet 2018, avant la crise des "gilets jaunes".

Emmanuel Macron retrouve même son niveau de popularité d'avant l'éclatement de l'affaire Benalla. C'est dire. Alors rien de mirobolant non plus : 37% des Français ont une image positive du chef de l'État en cette rentrée, 41% du Premier ministre Édouard Philippe. Mais c'est vrai que la progression est notamment très nette chez les sympathisants socialistes où ils gagnent une dizaine de points chacun. 

Faut-il y voir les résultats de la rentrée très écolo d'Emmanuel Macron ? En tout cas, le duo exécutif ne pâtit pas de la rentrée sociale très agitée. Une bonne et une mauvaise nouvelle sur ce front pour Emmanuel Macron. Le mouvement de grève à la RATP n'est que très moyennement soutenu par les Français : moins de 40%. 

De quoi envisager un peu plus sereinement sa réforme des régimes spéciaux de retraite. Le ras-le-bol des urgentistes est en revanche soutenu par 88% des Français. Hors, pour l'heure, le gouvernement ne parvient pas à calmer la grogne. 

Nicolas Sarkozy toujours populaire à droite

À lire aussi
Des avocats lors de la manifestation contre la réforme des retraites à Paris, le 16 septembre 2019. réforme des retraites
Les infos de 7h - Réforme des retraites : le gouvernement est-il en plein recul ?

Par ailleurs, les Français sont de moins en moins convaincus que le mouvement des "gilets jaunes" va s’arrêter : seuls 11% le pensent. À l’inverse, 37% d’entre eux veulent que le mouvement continue. Un souhait plus marqué chez ceux qui ont porté le mouvement à l’origine comme les employés et ouvriers (48%) les personnes qui vivent en zone rurale (45%) les sympathisants de gauche (47%) ou ceux du Rassemblement national (60%).

Du côté des autres personnalités politiques, Nicolas Hulot (41%, +1 point) domine toujours le classement, devant Marine Le Pen (29%,+2 points). À droite, Nicolas Sarkozy arrive encore en tête des personnalités que les sympathisants de ce bord politique souhaitent le plus voir jouer un rôle politique à l’avenir (66%), notamment parmi les sympathisants LR (81%). Les autres personnalités arrivent assez loin derrière, qu’il s’agisse de Valérie Pécresse (57%), François Baroin (54%) ou Xavier Bertrand (51%). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Sondage Présidence de la République
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants