1 min de lecture Santé

Grève aux urgences : Sibeth Ndiaye "comprend ce que vivent les urgentistes"

INVITÉE RTL - Entamée mi-mars dans un hôpital parisien, la grève des services d'urgence s'est propagée dans des dizaines d'établissements partout en France.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux iTunes RSS
>
Benalla demande une "médaille" après la Constrescarpe : "C'est choquant", selon Ndiaye Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Marie-Pierre Haddad

Le mouvement de grève aux urgences dure depuis plus de deux mois et ne faiblit pas, signe d'un profond malaise. Une manifestation est prévue jeudi 6 juin à Paris, en plein congrès des urgentistes, où Agnès Buzyn n'a pas encore confirmé sa venue. 

"Agnès Buzyn, depuis le début de la crise, a déjà reçu les représentants des urgentistes. Elle connait parfaitement la situation de l’hôpital français (...) Ça ne date pas d'aujourd’hui", a d'emblée défendu Sibeth Ndiaye sur RTL.

"Je comprends ce que vivent aujourd’hui les urgentistes (...) La difficulté de leur métier, l’engagement… Je comprends leur colère et leur désespoir et je veux les assurer de la solidarité de l'exécutif, a ajouté la porte-parole du gouvernement. Dans les 20 dernières années, les personnes qui fréquentent les urgences ont été multipliées par deux. C’est parce que la médecine de ville, libérale, n’est pas au rendez-vous".

Je ne jette la pierre à personne

Sibeth Ndiaye
Partager la citation
À lire aussi
Femme en tenue de sport (illustration) Santé
Canicule : 5 conseils pour continuer à faire du sport malgré les fortes chaleurs

Afin d'appuyer leur mouvement de grève, les urgentistes se mettent en arrêt maladie. Pour Agnès Buzyn, c'est une façon de "dévoyer ce qu'est un arrêt maladie. Je pense que ce n'est pas bien, ça entraîne une surcharge de travail pour les autres". 

Selon Sibeth Ndiaye, la ministre des Solidarités et de la Santé n'a pas cherché à culpabiliser les urgentistes. "Il y a des règles sur l’utilisation d’un arrêt maladie, ce n’est pas un moyen de faire une grève. Je crois aujourd’hui que la situation des soignants aux urgences est extrêmement difficile. Je ne jette la pierre à personne. J’appelle tout le monde à essayer de converger pour trouver des solutions", a-t-elle déclaré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Hôpitaux Sibeth Ndiaye
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797772917
Grève aux urgences : Sibeth Ndiaye "comprend ce que vivent les urgentistes"
Grève aux urgences : Sibeth Ndiaye "comprend ce que vivent les urgentistes"
INVITÉE RTL - Entamée mi-mars dans un hôpital parisien, la grève des services d'urgence s'est propagée dans des dizaines d'établissements partout en France.
https://www.rtl.fr/actu/politique/greve-aux-urgences-sibeth-ndiaye-comprend-ce-que-vivent-les-urgentistes-7797772917
2019-06-05 08:40:12
https://cdn-media.rtl.fr/cache/37XlifnQiayOmf3tjPCuqg/330v220-2/online/image/2019/0605/7797772850-l-invite-de-rtl-du-05-juin-2019.jpg