1 min de lecture Assemblée nationale

La loi "anti-casseurs" est "une dérive", dénonce Charles de Courson sur RTL

INVITÉ RTL - L'élu centriste de la Marne a tenu à saluer les 50 députés de la majorité qui se sont abstenus lors du vote de la loi "anti-casseurs" à l'Assemblée mardi 5 février.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Loi "anti-casseurs" : "Faire croire qu'elle permettrait d'éviter la violence, est une erreur" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Marie-Pierre Haddad

Avec le vote de la loi "anti-casseurs", une ligne rouge est-elle franchie ? C'est en tout cas ce qu'estiment 50 députés La République En Marche (LaREM) qui ont décidé de s'abstenir au moment du vote. Mais une grande partie des députés de la majorité, ainsi que Les Républicains et UDI ont voté pour. L'ensemble de la gauche s'est prononcé contre, de même que les élus Rassemblement national. 

Charles de Courson, député et petit-fils de résistant, a pointé sur RTL, les risques d'une "dérive" de cette loi. "Les gouvernements en difficulté sont tentés par cette dérive pour dire que s’ils ont mal géré les 'gilets jaunes', c’est qu’ils n’avaient pas les outils pour empêcher cela", indique-t-il avant d'ajouter que c'est une façon "de se disculper"

Le député de la Marne a marqué les esprits à l'Assemblée nationale en mettant en garde contre "un retour au régime de Vichy". Charles de Courson revient sur ses propos : "Je n’ai pas l’habitude d’être excessif mais ce que j’ai fait là, je ne le regrette pas. Le but a été atteint. 50 députés LaREM se sont abstenus"

Le député estime qu'"il n'y a pas besoin de cette loi". "Les lois qui existent suffisent. Il n'y a pas besoin de cette nouvelle loi. Faire croire qu'elle permettrait d'éviter des violences est une erreur", insiste-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Manifestations Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants