2 min de lecture Société

L'amendement "parent 1 et parent 2" est "absurde", dit Alba Ventura

ÉDITO - La polémique se poursuit après le vote à l'Assemblée, cette semaine, de la mention "parent 1 et parent 2" sur les formulaires scolaires pour prendre en compte les familles homosexuelles. Est-ce un progrès ?

Micro générique Switch 245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
L'amendement "parent 1 et parent 2" est "absurde", dit Alba Ventura Crédit Image : PATRICK HERTZOG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Leia Hoarau

Je ne suis pas sûre que ce soit un progrès, et je pense que, par militantisme, on mélange un peu tout... Mais d’abord, le "mariage pour tous" : je suis pour, la PMA pour toutes, je n'y vois aucun inconvénient parce que je considère que le désir d’enfant n'est ni hétéro ni homo. En revanche, quand j'entends la députée En Marche, Jennifer De Temmerman, affirmer qu'on a "aujourd'hui des modèles sociaux et familiaux un peu dépassés", c'est-à-dire que "père et mère", c'est un modèle dépassé, ça ça ne passe pas.

Il y a 12 millions d’enfants à l'école et plus de 11 millions 800.000 qui répondent à ce modèle, donc je ne pense pas qu’il soit si dépassé. Donc, cette histoire de "parent 1 et parent 2", ce n'est pas que je suis contre, c'est que c'est absurde.

Parce que déjà se pose la question : qui est le parent 1 et qui est le parent 2 ? Est-ce que dans un couple de femme c'est la mère qui a porté l'enfant ? Est-ce que dans un couple d’hommes, où un seul a pu donner ses gamètes, c'est à lui que revient la place de parent n°1 ? Ou alors on tire au sort ?...

Et les autres alors ?

Même l'association des familles homoparentales trouve que ce n'est pas une bonne idée, que ça induit une hiérarchie et c'est quand même étrange d'établir une hiérarchie quand on revendique à ce point l’égalité. Accessoirement pour les parents hétéros, qui est le parent 1 ? Le papa ? Le mâle ? Attention, là ce sont les féministes qui vont se fâcher.

À lire aussi
La Tour Eiffel lors d'un feu d'artifice à Paris fête nationale
Fête nationale du 14 juillet : pourquoi ce jour est-il férié ?

Et puis si on pousse le raisonnement, on n'a qu'à remplacer "l'école maternelle" par "l'école parentale". Et puis "l'heure des mamans", il faut la rebaptiser tout de suite et dire "l'heure des parents". Et si on se pose la question pour les familles homoparentales, on doit aussi se poser la question pour les famille monoparentales : 1,7 million de familles où il n'y a pas "parent 1 et parent 2", mais "parent tout seul".

Se créé-t-on des polémiques pour rien ?

Je trouve que c'est de la surenchère inutile. Les militants de "parent 1 et parent 2" sont en train de donner raison à la Manif pour Tous. En 2014, les anti-mariage annonçaient que les termes de "père" et "mère" allaient disparaître. On leur avait répondu "jamais de la vie"... Ce qui leur permet de dire aujourd'hui que le gouvernement avance masqué sur la GPA.

Je crois que tout ça doit se régler de manière tranquille sans remettre tout en question, sans vouloir tout régenter. Ce qui compte, c'est le bien-être de l'enfant dans chaque école on doit pourvoir s’adapter, on doit pouvoir ajuster les situations. Là où cela créé de la souffrance, il faut pouvoir faire confiance à l'intelligence du terrain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Assemblée nationale Parents
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants