1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "L’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme", assure Macron
1 min de lecture

"L’Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme", assure Macron

Lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a assuré que "l'Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme qu'il a été" et appelé à une réponse internationale.

Emmanuel Macron lors de son allocution du 16 août 2021.
Emmanuel Macron lors de son allocution du 16 août 2021.
Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Cassandre Jeannin & AFP

Emmanuel Macron s'est exprimé sur la situation en Afghanistan lors d'une allocution télévisée à 20 heures depuis le Fort de Brégançon ce lundi 16 août. Alors que les Talibans ont repris le pouvoir en conquérant notamment Kaboul, la capitale du pays, le président de la République a affirmé que "l'Afghanistan ne doit pas redevenir le sanctuaire du terrorisme". 

Le chef de l'État a ainsi assuré que l'action de la France "visera d'abord à continuer de lutter activement contre le terrorisme islamiste sous toutes ses formes". "Des groupes terroristes sont présents en Afghanistan et chercheront à tirer profit de la déstabilisation", a-t-il mis en garde.

Emmanuel Macron a par la suite appelé à "une réponse (internationale) responsable et unie", et "une action politique et diplomatique". "C'est un enjeu pour la paix et la stabilité internationale, contre un ennemi commun, le terrorisme et ceux qui le soutiennent ; à cet égard, nous ferons tout pour que la Russie, les États-Unis et l'Europe puissent efficacement coopérer, car nos intérêts sont les mêmes", a-t-il ajouté.

La France engagée de 2001 à 2014

Intervenant aux côtés des Américains, la France a été présente militairement en Afghanistan de 2001 à 2014 et a compté jusqu'à près de 4.000 soldats dans ce pays au plus fort de l'engagement de l'Otan, au prix de 89 morts et 700 blessés. Le président a défendu cette intervention militaire : "En Afghanistan, notre combat était juste et c'est l'honneur de la France à s'y être engagé (...) La France n'y a jamais eu qu'un ennemi : le terrorisme".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/