1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "L'affaire Benalla, c'est le réveil du Parlement", estime un porte-parole LR sur RTL
1 min de lecture

"L'affaire Benalla, c'est le réveil du Parlement", estime un porte-parole LR sur RTL

INVITÉ RTL - Gilles Platret, porte-parole des Républicains annonce une "rentrée bouillonnante" à droite. Pour lui, "l'affaire Benalla, c'est le réveil du Parlement".

Gilles Platret, invité de RTL le 21 août 2018.
Gilles Platret, invité de RTL le 21 août 2018.
Crédit : Camille Kaelblen / RTL
L'affaire Benalla, "c'est le réveil du Parlement", dit le porte-parole LR Gilles Platret sur RTL
00:54
Affaire Benalla, opposition à Macron et divisions internes : Les Républicains préparent leur rentrée
09:48
L'invité de RTL du 21 août 2018
09:37
Olivier Bost & Marie Sasin

Selon Gilles Platret, invité de RTL mardi 21 août, "l'affaire Benalla, c'est le réveil du Parlement". Elle montre que "la confiance n'est plus possible". Et selon ce porte-parole Les Républicains : "L'opposition n'a pas encore donné toute la mesure de ce qu'elle doit donner".

"Cette affaire Benalla est une affaire extraordinaire, a-t-il préciséAlors il y a le fond de l'affaire, la justice en est saisie, des commissions d’enquête parlementaire se sont formées, l'une a fait chou blanc, c'est celle de l'Assemblée parce que la majorité macronienne n'a pas voulu se donner les moyens d'aller jusqu’au bout. En revanche, au Sénat la commission d’enquête va continuer son travail".

"On a matraqué ce Parlement, on était en train de préparer une réforme constitutionnelle pour lui retirer des droits et bien il a réaffirmé qu'au nom du peuple français puisqu'il en est la représentation, il avait un contrôle à exercer sur la pratique du pouvoir par Emmanuel Macron". 

Nous avons aujourd'hui à reconquérir l'estime et l'affection des français

Gilles Platret, porte-parole LR

Gilles Platret a aussi annoncé une "rentrée bouillonnante" pour son parti. "Chez nous il y a un désir de participer au débat, ça peut apparaître comme du brouillon mais c'est un bouillonnement. Je crois que c'est une étape nécessaire dans la mesure où nous sommes encore en reconstruction. Nous avons aujourd'hui à reconquérir l'estime et l'affection des français. C'est un long chemin après la double défaite de 2017", explique-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/