1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-Baptiste Djebbari, aux Transports, a trouvé un nouveau poste dans une start-up française
2 min de lecture

Jean-Baptiste Djebbari, aux Transports, a trouvé un nouveau poste dans une start-up française

Le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari va rejoindre le conseil d'administration d'Hopium. Une annonce critiquée sur les réseaux sociaux, mais qui a reçu l'aval de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

Jean-Baptiste Djebbari, est le ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports.
Jean-Baptiste Djebbari, est le ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports.
Crédit : GONZALO FUENTES / POOL / AFP
AFP & La rédaction numérique de RTL

Avant même la démission du gouvernement, Jean-Baptiste Djebbari a engagé sa reconversion. Et il quitte la vie politique pour le privé. Le ministre délégué aux Transports va rejoindre le conseil d'administration d'Hopium, une start-up spécialisée dans la construction de voitures à hydrogène haut de gamme, a annoncé l'entreprise lundi 16 mai.

"C'est son expertise et ses connaissances du secteur de l'énergie et des transports qui ont justifié ce choix", a déclaré le PDG Olivier Lombard à FranceInfo.

Ancien pilote de ligneJean-Baptiste Djebbari est en poste au gouvernement depuis 2019. Il s'était fait connaître auparavant en 2018 comme rapporteur du projet de réforme ferroviaire.

Ce transfert s'est accompagné d’une vague de critiques sur les réseaux sociaux. Pour l’eurodéputé David Cormand, ancien patron des Verts, cette nomination montre "toute la perversité de 'la République en marche'", entre "mélange des genres, opportunisme et conflits d’intérêts".

À lire aussi

Gilles Platret, le maire de Chalon-sur-Saône et vice-Président des Républicains, regrette que le ministre n'a pas "la décence d’attendre la fin de ses fonctions de ministre". "Ces pratiques jettent un discrédit sur la République. Elles doivent cesser, la loi doit les interdire", écrit-il sur Twitter. 

Feu vert de la Haute autorité sur la transparence

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a émis un "avis de compatibilité", assorti de "réserves", pour cette nomination qui "sera soumise à l'approbation de la prochaine assemblée générale d'Hopium, le 20 juin 2022".

Dans la foulée, la HATVP, qui a examiné à la demande du cabinet du ministre, le risque de conflits d'intérêts pouvant en découler, a conclu qu'"en l'état des informations dont (elle) dispose, le risque de prise illégale d'intérêts peut être écarté, sous réserve de l'appréciation souveraine du juge pénal".

En revanche, "il convient d'encadrer (ses) futures relations professionnelles" car "il ne saurait être exclu que Jean-Baptiste Djebbari soit amené à réaliser" des "démarches particulières auprès des pouvoirs publics".

La HATVP dresse la liste des personnes auprès desquelles il "devra s'abstenir (...) de toute démarche, y compris de représentation d'intérêts" : "membres du gouvernement qui l'étaient en même temps que lui", "membres de son cabinet et ceux des ministres successivement chargés de la transition écologique, tant qu'ils occupent encore des fonctions publiques", "services dont il dispose en tant que ministre délégué chargé des Transports". Le tout pour trois ans à partir de la cessation des relations de travail.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/