3 min de lecture Présidentielle 2017

Jacques Cheminade sur RTL : "Ce qui me fait courir, c'est la trahison de Hollande"

INVITÉ RTL - Le candidat à la présidentielle expose sa vision de "gaulliste de gauche" et sa défiance du système bancaire.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Jacques Cheminade est l'invité de RTL Crédit Image : Essia Lakhoua / RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et Elizabeth Martichoux

Qu'est-ce qui motive Jacques Cheminade à être candidat pour la troisième fois de sa vie politique, après 1995 et 2012 ? Dans un premier temps, lundi 17 avril au micro de RTL, sa réponse se porte spontanément sur la question de l'accès à l'eau potable dans le monde : "Nous sommes dans la pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. (...) On est en train de crever au Kenya, au Yémen, avec la complicité du gouvernement français puisqu'il aide l'Arabie Saoudite dans ses répressions en Somalie et au Soudan du Sud. On peut faire quelque chose, on sait comment repérer les aquifères (poches d'eau sous terre, ndlr) et on sait faire des puits. Mais on veut pas le faire. On pourrait, avec l'investissement de quelques centaines de millions, donner de l'eau à ces gens. C'est un véritable scandale".

Le représentant de Progrès et Solidarité ajoute tout de même que sa candidature est aussi animée par la "trahison de François Hollande lorsqu'il a renoncé à son discours du Bourget". Il regrette notamment que son gouvernement n'ait pas mis en place la réforme bancaire qu'il souhaite tant : "Ça a marqué toute la présidence de Hollande". Car son principal combat concerne cette "occupation financière" dont il souhaite se débarrasser. "Les banques sont renflouées systématiquement par les institutions internationales. Il y a deux formes : on donne directement de l'argent ou la dette souveraine". Sa cible n'est pas les banques de dépôt et de crédit, "absolument nécessaires", mais principalement "celles qui investissent dans les marchés financiers" et font donc de la spéculation. "La Bourse, par exemple, c'est devenu un terrain de jeu. Avec des algorithmes financiers, on investit, on fait monter les actions, les banques prêtent aux entreprises... On est dans une machine infernale qui ne va pas vers la construction de l'économie du futur".

La justice sociale par l'augmentation du Smic

Favorable à une sortie de l'euro pour rétablir le francJacques Cheminade n'en fait toutefois pas une urgence, d'autant qu'il ne souhaite pas abandonner l'idée d'une monnaie commune. "La priorité absolue est de faire une conférence sur l'emploi, de voir quels emplois on peut créer et la formation qu'il faut pour qu'il y ait les gens qualifiés. Pour cela, il faut du crédit public et donc 100 milliards par an".

À lire aussi
Logo de La République En Marche La République En Marche
La République En Marche : pourquoi une enquête préliminaire est-elle en cours ?

Dans son projet, outre la nationalisation des banques, il est notamment prévu de relever le Smic à 1.700 euros. "C'est une question de justice sociale. Ça pousse l'industrie et le pays à passer les investissements de pointe dans les secteurs qui portent un pays. Si on maintient un Smic bas, on favorise le moyen de gamme ou le bas de gamme", dit celui qui se présente comme un "gaulliste de gauche". Tout en évoquant une influence venant de Jaurès, pour faire le lien "entre culture et justice sociale", il se revendique du général de Gaulle sur la politique étrangère, prônant ainsi "détente, entente et coopération" entre les États : "Il faut parler avec tout le monde même s'il faut se boucher le nez".

En matière d'Europe, Jacques Cheminade souhaite que les pays fondateurs (France, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Italie) se "recentrent" avec l'Espagne et le Portugal afin de construire un "projet" viable avec le reste du monde. L'idée étant de collaborer notamment avec les "Brics" - le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine - pour s'appuyer sur trois piliers : "la mer, l'espace et le développement de l'Afrique". Il souhaite ainsi se défendre de tout "recul" et repli sur soi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Jacques Cheminade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788167661
Jacques Cheminade sur RTL : "Ce qui me fait courir, c'est la trahison de Hollande"
Jacques Cheminade sur RTL : "Ce qui me fait courir, c'est la trahison de Hollande"
INVITÉ RTL - Le candidat à la présidentielle expose sa vision de "gaulliste de gauche" et sa défiance du système bancaire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/jacques-cheminade-sur-rtl-ce-qui-me-fait-courir-c-est-la-trahison-de-hollande-7788167661
2017-04-17 09:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/j3LVK00if2M-FvkJkUQLSA/330v220-2/online/image/2017/0417/7788167502_jacques-cheminade-est-l-invite-de-rtl.jpg