1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Manifestation contre la réforme des retraites : "Un petit millier de personnes à Paris" potentiellement violentes, annonce Darmanin
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Manifestation contre la réforme des retraites : "Un petit millier de personnes à Paris" potentiellement violentes, annonce Darmanin

Le ministre de l'Intérieur a indiqué que 10.000 policiers et gendarmes seront mobilisés lors des manifestations contre la réforme des retraites le 19 janvier.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.
Crédit : RTL
Gérald Darmanin est l'invité d'Amandine Bégot
00:08:45
L'invité de RTL Matin du 18 janvier 2023
00:08:45
Amandine Bégot & Marie-Pierre Haddad

Un million de personnes dans la rue contre la réforme des retraites ? C'est l'objectif annoncé par les organisations syndicales qui appellent à manifester le jeudi 19 janvier.

Invité de RTL ce mercredi 18 janvier, Gérald Darmanin a annoncé que "plus de 10.000 policiers et gendarmes seront mobilisés dont 3.500 à Paris". "D'après les informations des renseignements, on a un petit millier de personnes à Paris qui pourraient être violentes, des 'ultra-jaunes' ou des 'ultra-gauche'. Donc il nous faut absolument distinguer ceux qui viennent dans les manifestations et qui sont l'immense majorité et qui veulent exprimer une opinion politique (...) et ceux qui veulent casser", a indiqué le ministre de l'Intérieur.

Notre travail est que les gens qui viennent manifester ne soient pas embêtés par les violents

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur

Selon le patron de la place Beauvau, "il faut que lors de ces manifestations qui vont sans doute se répéter lors des mois de janvier et de février avec l'examen de la réforme des retraites qu'il puisse y avoir du monde dans la rue sans qu'il y ait de problèmes". "Notre travail est que les gens qui viennent manifester librement et de façon démocratique ne soient pas embêtés par les violents", a-t-il ajouté.

Les syndicats de policiers appellent eux aussi à la mobilisation. Avec la réforme des retraites, ils conservent un droit à partir à la retraite plus tôt : 54 ou 59 ans, selon les métiers mais eux aussi vont devoir travailler deux ans de plus. 

À écouter aussi

Gérald Darmanin a expliqué que "c'est normal que tous les Français travaillent plus et les policiers et les gendarmes ne sont pas en dehors des Français". "Aujourd'hui, le gardien de la paix part en retraite officiellement à 52 ans mais en fait il part à 57 ans. Donc passer de 52 à 54 ans, cela ne change rien pour lui. On ne touche pas à sa catégorie active (...) on ne touche pas à son âge et à la décote", a-t-il détaillé.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.