1 min de lecture 1er mai

Intrusion à la Pitié-Salpêtrière : "L’hôpital est un symbole", dit Gérard Larcher sur RTL

INVITÉ RTL - Le président du Sénat, Gérard Larcher, est revenu sur l’intrusion de manifestants dans l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, le mercredi 1er mai.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Gérard Larcher : "l'hôpital est un symbole" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu

Une situation qui doit cesser. Invité de RTL Soir ce jeudi 2 mai, le président du Sénat, Gérard Larcher, a condamné les violences survenues depuis le début des manifestations des "gilets jaunes". "Il faut vraiment qu'on en finisse avec ces samedis de la violence et de la haine", a-t-il déclaré.

"Quand je vois des ultra gilets-jaunes applaudir des "black blocs", je me dis qu'il faut vraiment retrouver des références de l'État de droit", a déploré Gérard Larcher.

Le président du Sénat est également revenu sur l'intrusion de manifestants dans l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, le mercredi 1er mai : "L'hôpital est un symbole et même dans les périodes les plus sombres de notre histoire, il a toujours été respecté. Il faut retrouver la raison".

Une vidéo diffusée ce jeudi 2 mai contredit la version du ministère de l'Intérieur selon laquelle les manifestants auraient "attaqué" le service réanimation de l'hôpital. Elle montre des manifestants qui tentent de se mettre à l'abri pour échapper aux gaz lacrymogènes lancés par les forces de l'ordre, sans violence envers le personnel hospitalier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
1er mai Manifestations Gérard Larcher
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants