1 min de lecture Agression

Infirmière agressée dans un bus : Véran dénonce une "violence lâche et infâme"

Le ministre de la Santé a fait part de sa "honte" et de sa "colère" après l'agression de l'infirmière rouée de coups ce mardi 11 août dans un bus de Neuilly-sur-Marne par deux adolescents à qui elle demandait de mettre un masque.

Olivier Véran lors du Grand Jury le 22 mars 2020.
Olivier Véran lors du Grand Jury le 22 mars 2020. Crédit : RTL
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Olivier Véran a dénoncé la "violence lâche et infâme" des agresseurs de l'infirmière rouée de coups par deux adolescents à qui elle avait demandé de porter un masque, ce mardi 11 août, dans un bus de Neuilly-sur-Marne. Le ministre de la Santé s'est exprimé sur Twitter ce jeudi 13 août pour rappeler que "la vocation d'un soignant ne s'arrête pas aux portes de l'hôpital ou d'un cabinet". 

Olivier Véran a continué en rappelant qu'un soignant, "c'est précieux", "c'est généreux" et que "cela nous protège tous". Le ministre a ainsi fait part de sa "honte" et de sa "colère" qu'une infirmière "puisse récolter en retour cette violence lâche et infâme". Il a ainsi souhaité lui apporter son "soutien" et son "affection".

Pour rappel, les deux jeunes nés en 2004 avaient frappé cette femme "à coups de poing, de pieds et de tête avant de la mettre au sol". L'infirmière présentait de "nombreuses plaies superficielles et contusions" après cette violente agression. Ses deux auteurs ont été interpellés et étaient toujours en garde à vue ce mercredi 12 août.