1 min de lecture Mort de Chirac

Hommage à Jacques Chirac : "Les invalides, un lieu qui rassemble", dit Jacques Santamaria

ÉCLAIRAGE - Le spécialiste de l'Élysée revient sur l'hommage à Jacques Chirac et le choix des Invalides pour que les Français puissent se recueillir ce dimanche. Selon lui, ce lieu "de l'Ancien régime, c'est surtout la France".

micro générique L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
"Les Invalides, un lieu qui rassemble" pour rendre hommage à Chirac Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et Petit Biscuit

La France rend hommage à son ancien président, ce dimanche 29 septembre. Le cercueil de Jacques Chirac sera présenté aux Français aux Invalides. Jacques Santamaria, auteur de La République abîmée, aux éditions de L'Observatoire et spécialiste des arcanes de l'Élysée, revient sur la symbolique du lieu.

Selon lui, le choix des Invalides est bienvenu parce que "c'est un lieu terriblement symbolique. C'est un lieu qui rassemble : les Invalides, c'est Louis XIV !", explique-t-il. Selon lui, "c'est peut-être l'Ancien Régime, mais c'est surtout la France. Les rites républicains s’accommodent de cet endroit édifié sous la monarchie".

Jacques Santamaria rappelle que c'est la huitième fois qu'un deuil national est organisé sous la Ve République. Jacques Chirac avait, lui aussi, décrété un deuil national après l'attentat contre les tours jumelles aux États-Unis en 2001. "Ce que François Hollande a aussi fait après les attentats terroristes de Nice ou du Bataclan", souligne-t-il.

Sur RTL, Jacques Santamaria a pu entendre des témoignages d'auditeurs qui ont voulu rendre hommage à celui qui a été à l'Élysée pendant 12 ans. "Ce sont les Français qui en parlent le mieux. Beaucoup mieux que les ministres, les anciens-ministres ou les présidents de tous poils".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mort de Chirac Jacques Chirac Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants