2 min de lecture Attentat à Nice

Attentat à Nice : qu'est-ce que le "deuil national", décrété par François Hollande ?

ÉCLAIRAGE - La France est en "deuil national" pour trois jours après l'attentat qui a touché Nice, jeudi 14 juillet. À quoi cela correspond-il ?

Le Palais de l'Élysée
Le Palais de l'Élysée Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Trois jours de deuil national ont été décrétés par le président de la République au lendemain de l'attentat perpétré sur la Promenade des Anglais, à Nice. Au moins 84 personnes dont plusieurs enfants ont perdu la vie, fauchées par un camion qui ne leur a laissé aucune chance. 18 personnes sont en "état d'urgence absolue". Les 16, 17 et 18 juillet seront des journées de deuil national, a annoncé Manuel Valls, à la sortie du Conseil de défense. Un deuil national de la même durée avait été décrété par François Hollande au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, qui avaient ensanglanté Paris et Saint-Denis.

Le deuil national correspond à une mesure exceptionnelle et avant tout symbolique, prise par signature d'un décret en Conseil des ministres. Durant cette période, les drapeaux sont mis en berne, hissés à mi-mât sur les bâtiments publics. Comme l'explique Le Monde, "il n'existe pas de texte de loi précisant quand et comment on doit ou non mettre en berne le drapeau, pas plus que de codification du fait d'arborer un drapeau européen, par exemple". 

Par ailleurs, le deuil national peut être décrété au niveau local, par le préfet ou au niveau national. Les administrations peuvent également être fermées et des obsèques nationales peuvent être organisées.

Quatre deuils nationaux depuis le 11 septembre 2001

Sept périodes de deuil ont été décrétées depuis le début de la Vème République, dont quatre depuis le 11 septembre 2011. C'est la deuxième fois que la période est étendue à trois jours. Le premier avait été décrété le 14 septembre 2011, trois jours après les attentats du World Trade Center à New York. Un deuil qui avait été observé dans toute l'Union européenne, où chaque État membre avait invité la population à observer trois minutes de silence.

À lire aussi
L'hommage rendu aux victimes de l'attentat de 2016, le 14 juillet 2020 à Nice Attentat à Nice
Nice : hommage poignant pour les victimes de l'attentat de 2016

La seconde période de deuil national avait été décrétée après les attentats de Charlie Hebdo le 8 janvier, en hommage aux douze personnes tuées. Une minute de silence avait été également observée, et une cérémonie d'hommage s'est déroulée dans la cour d'honneur de l'Assemblée nationale. La dernière en date remonte donc au 13 novembre dernier après les attentats de Paris et Saint-Denis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Deuil national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants