2 min de lecture Insécurité

Hausse de la délinquance à Paris : Emmanuel Grégoire dénonce les choix du gouvernement

Premier adjoint au maire de Paris, Emmanuel Grégoire a dénoncé ce vendredi sur RTL les "ponctions massives" sur les effectifs des commissariats lors des manifestations des "gilets jaunes" dans la capitale, ce qui aurait entraîné une hausse de la délinquance.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Hausse de la délinquance à Paris : Emmanuel Grégoire dénonce les choix du gouvernement Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Julien Chabrout
Julien Chabrout

La mairie de Paris accuse. Selon la municipalité, l'exécutif aurait ciblé le mouvement des "gilets jaunes" au détriment de la délinquance quotidienne, qui s'est installée dans la capitale. Entre 2018 et 2019, par exemple, la hausse des agressions est de 13,5 % quand celle des vols à la tire est de 38 %. 

Mercredi 19 juin, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a été interpellé par Colombe Brossel, adjointe à la sécurité de la maire de Paris, Anne Hidalgo. Selon Colombe Brossel, 
des commissariats parisiens ont été vidés de 50 % de leurs effectifs lors de certains samedis de manifestations des "gilets jaunes" pour participer aux opérations de maintien de l'ordre.

Invité de RTL ce vendredi 21 juin, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint au maire d'Anne Hidalgo à Paris, a détaillé les griefs de la municipalité contre le gouvernement : "Il y a eu des ponctions massives sur les effectifs (des commissariats d'arrondissements), ce qui s'est traduit par une augmentation très significative et très problématique de tous les indicateurs de délinquance de proximité."

À lire aussi
Depuis 10 ans, les vols à domicile ont augmenté de 50%, révèle une étude de l'Observatoire de la sécurité des foyers. cambriolages
VIDÉO - Cambriolages : les vols à domicile ont augmenté de 50% en 10 ans

Selon l'élu socialiste, cela "renvoie à la problématique du déficit structurel d'hommes et de troupes dans ces arrondissements". S'il "était indispensable de reprendre en main" la situation lors des débordements", a-t-il reconnu, cela a été fait "au détriment de quartiers qui ont déjà beaucoup de souffrance quotidienne".

"Le problème pas uniquement lié aux 'gilets jaunes'"

"Il faut arrêter de faire des ponctions sur les missions nationales d'ordre public au détriment de la police de proximité parce que sinon, on ne règle pas le sentiment d'insécurité qui se développe et les infractions", a poursuivi Emmanuel Grégoire. Il a ajouté : "Comme d'habitude, vous observez que si la police s'en va, les comportements délictueux augmentent, les mafias reviennent et reprennent la main sur le terrain."

Pour lui, "le problème n'est pas uniquement lié aux 'gilets jaunes'". "D'une certaine manière les 'gilets jaunes' sont venus aggraver un phénomène qui s'était installé durablement et qui pose un problème dans la vie quotidienne", a affirmé le numéro deux de la Ville de Paris.

La mairie de Paris espère désormais pouvoir résoudre la situation "en bonne intelligence avec la préfecture de Police de Paris avec l'aide du ministère de l'Intérieur". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insécurité Paris Anne Hidalgo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797896727
Hausse de la délinquance à Paris : Emmanuel Grégoire dénonce les choix du gouvernement
Hausse de la délinquance à Paris : Emmanuel Grégoire dénonce les choix du gouvernement
Premier adjoint au maire de Paris, Emmanuel Grégoire a dénoncé ce vendredi sur RTL les "ponctions massives" sur les effectifs des commissariats lors des manifestations des "gilets jaunes" dans la capitale, ce qui aurait entraîné une hausse de la délinquance.
https://www.rtl.fr/actu/politique/hausse-de-la-delinquance-a-paris-emmanuel-gregoire-denonce-les-choix-du-gouvernement-7797896727
2019-06-21 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EBLpSl3Ztk2iEc2z4z53wg/330v220-2/online/image/2019/0416/7797437403_invite-emmanuel-gregoire.jpg