1 min de lecture Manifestations

"Gilets jaunes" : "Si Macron revient en arrière, il perdra tout crédit", estime Mazerolle

Pour le journaliste politique, le chef de l'État ne doit pas annuler la hausse des taxes mais répondre aux Français qui se sentent "abandonnés et incompris".

Philippe Robuchon et Olivier Mazerolle Le Mag Pol Philippe Robuchon & Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
"Gilets jaunes" : "Si Macron revient en arrière, il perdra tout crédit", estime Mazerolle Crédit Image : Ludovic MARIN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et Olivier Mazerolle

Comment l'exécutif va-t-il répondre à la colère des "gilets jaunes" ? Samedi 17 novembre, ils étaient presque 300.000 dans les rues et sur les routes, pour protester notamment contre les hausses des prix des carburants et contre la baisse de leur pouvoir d'achat en général. 

"Emmanuel Macron a eu la confirmation qu'il n'a pas réussi à réconcilier les Français avec leurs dirigeants", analyse Olivier Mazerolle. "Cette fois-ci, ce ne sont pas des militants qui ont défilé, ce sont des porte-paroles d'une société qui a dit à la fois sa colère et son désarroi parce qu'elle se sent abandonnée et incomprise. Le devoir du président de la République, c'est de lui répondre", poursuit-il. 

Mais de quelle manière ? Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a ainsi demandé à Emmanuel Macron et Édouard Philippe de réunir en urgence les syndicats, les organisations patronales et les associations pour construire un pacte social de la conversion écologique. "C'est une proposition à laquelle Emmanuel Macron devrait prêter attention", affirme Olivier Mazerolle.

"Il n'a pas beaucoup de choix. Il ne peut pas revenir en arrière sur les taxes écologiques parce qu'il en a fait le marqueur de son autorité. S'il revenait en arrière, il perdrait tout crédit", assure le journaliste. "Mais il doit justifier les efforts qu'il demande aux Français en fixant un cap (...) en présentant par exemple un grand plan de défense de l'environnement associé aux réalités économiques", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Emmanuel Macron Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795530572
"Gilets jaunes" : "Si Macron revient en arrière, il perdra tout crédit", estime Mazerolle
"Gilets jaunes" : "Si Macron revient en arrière, il perdra tout crédit", estime Mazerolle
Pour le journaliste politique, le chef de l'État ne doit pas annuler la hausse des taxes mais répondre aux Français qui se sentent "abandonnés et incompris".
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-si-macron-revient-en-arriere-il-perdra-tout-credit-estime-mazerolle-7795530572
2018-11-18 19:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/apJwqB6ChJt79T-oAiZ47A/330v220-2/online/image/2018/1113/7795560104_emmanuel-macron-le-12-novembre-2018.jpg