1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : "Le gouvernement agit trop tard", estime Alain Duhamel

ÉDITO - Le gouvernement tente de nouer le dialogue avec les chefs de partis, à défaut d'arriver à le faire avec les représentants des "gilets jaunes".

Alain Duhamel L'Edito d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
"Gilets jaunes" : "Le gouvernement agit trop tard", constate Alain Duhamel Crédit Image : Blondet Eliot-POOL/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alain Duhamel
Alain Duhamel et Octave Odola

Le gouvernement a raison de chercher à nouer le dialogue, mais il le fait presque trop tard. En réalité, le pouvoir exécutif a un problème avec la méthode et le calendrier depuis le début.

Les baisses d'impôt pour les riches ont été annoncées en amont, par rapport au reste de la population. Ce gouvernement n'a pas une grande expérience politique et n'a pas le sens de la psychologie. Le simple coup de sang contre le prix des carburants est devenu une exaspération contre l'érosion du pouvoir d'achat. Cela a réveillé le sentiment d'injustice sociale.

L'égalitarisme français est le volcan qui sommeille en permanence au milieu de la société. Le gouvernement vient de le réveiller. Emmanuel Macron et Edouard Philippe sont obligés de prendre des initiatives. C'est très bien mais ce n'est pas suffisant. Il faudra bien une mesure sur le prix des carburants. 

À lire aussi
Vanik Berberian, président de l'Association des maires ruraux de France Gilets jaunes
"Au fond de chacun sommeille un 'gilet jaune'", dit le représentant des maires ruraux

Il faut une mesure spectaculaire qui prenne aux privilégiés pour le donner aux plus modestes

Alain Duhamel
Partager la citation

Il va également falloir clarifier les rapports entre la transition écologique, la fiscalité et l'évolution économique générale. Il faut une inflexion sociale à cette politique. Ce sera une correction de trajectoire, un recul. Mais cela ne suffit pas. Il faut un symbole, un totem social. Compte tenu de l'identité française, le symbole ne peut être que punitif. Il faut une mesure spectaculaire qui prenne aux plus privilégiés pour le donner aux plus modestes. 

Dans cette affaire, l'opposition est presque aussi mauvaise que le gouvernement. Les communistes veulent déposer une motion de censure ? C'est normal, cela fait partie du jeu parlementaire. En voulant un référendum sur la transition écologique, Laurent Wauquiez et les Républicains se moquent du monde. Si un référendum a lieu, la seule question portera sur les pouvoirs d'Emmanuel Macron.

Les extrêmes sont favorables à une dissolution de l'Assemblée. Le problème ? Les partis ne veulent pas du tout la même chose. Le lien social et l'équilibre des institutions se jouent cette semaine.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Politique Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795797333
"Gilets jaunes" : "Le gouvernement agit trop tard", estime Alain Duhamel
"Gilets jaunes" : "Le gouvernement agit trop tard", estime Alain Duhamel
ÉDITO - Le gouvernement tente de nouer le dialogue avec les chefs de partis, à défaut d'arriver à le faire avec les représentants des "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-le-gouvernement-agit-trop-tard-estime-alain-duhamel-7795797333
2018-12-03 19:52:17
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GwWxyFXkmYaLUoISAj7bVw/330v220-2/online/image/2018/1203/7795793639_francois-de-rugy-edouard-philippe-christophe-castaner-et-laurent-nu-ez.jpg