1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Gilets jaunes" : 18.900 manifestants en France, la plus faible mobilisation
1 min de lecture

"Gilets jaunes" : 18.900 manifestants en France, la plus faible mobilisation

Les manifestations de "gilets jaunes" ont rassemblé quelque 18.900 personnes en France, dont 1.460 à Paris, pour l'acte 25 du mouvement de contestation sociale.

Des "gilets jaunes" à Paris, le samedi 4 mai 2019
Des "gilets jaunes" à Paris, le samedi 4 mai 2019
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
"Gilets jaunes" : faible mobilisation pour l'acte 25
01:07
Marie-Pierre Haddad & AFP

Une mobilisation une nouvelle fois en baisse. Quelque 18.900  "gilets jaunes" se sont mobilisés ce samedi 4 partout en France France, dont 1.460 à Paris, selon un décompte du ministère de l'Intérieur régulièrement contesté par les manifestants.

Il s'agit de la plus faible mobilisation depuis le début du mouvement de contestation sociale, qui avait réuni 23.600 manifestants le week-end dernier et 282.000 personnes pour son lancement le 17 novembre. 

À Paris, trois manifestations déclarées ont été autorisées par la préfecture. Le principal cortège de plusieurs centaines de personnes s'est élancé à 13 heures de l'hôpital Lariboisière (Xe) en direction de la place de la Nation (XIe). Sur leur trajet, les manifestants doivent passer à proximité de plusieurs centres hospitaliers de l'est de la capitale (Saint-Louis, Tenon, Saint-Antoine). Les organisateurs veulent apporter un "soutien aux personnels soignants des hôpitaux et aux citoyens ayant difficilement accès aux soins"

3 jours après l'irruption à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Ces rassemblements ont lieu trois jours après les heurts entre manifestants et forces de l'ordre lors du 1er mai, marqué par l'irruption de plusieurs dizaines d'entre eux dans l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, après un mouvement de panique. 

À lire aussi

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, sous le feu des critiques après avoir parlé d'"attaque", a reconnu vendredi qu'il n'aurait pas dû employer ce mot. Les 31 personnes placées en gardes à vue après cet incident et libérées depuis, tiendront une conférence de presse à 16h00 à Paris. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/