1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Gilbert Collard inquiet de la "dédiabolisation" du Front national
1 min de lecture

Gilbert Collard inquiet de la "dédiabolisation" du Front national

Lors d'une déclaration hors-micro, le député Rassemblement Bleu Marine du Gard a confié son inquiétude du fait que le FN perde des électeurs à cause de la ligne politique défendue par Florian Philippot.

Gilbert Collard à l'Assemblée nationale, le 15 décembre 2015
Gilbert Collard à l'Assemblée nationale, le 15 décembre 2015
Crédit : SIPA / NICOLAS MESSYASZ
Philippe Peyre

L'émission Envoyé Spécial sur France 2 diffusée jeudi 13 octobre s'est intéressée au vice-président du Front national, Florian Philippot, et à la ligne politique qu'il représente au sein du parti. C'est en quelque sorte celui qui est en charge du lourd travail de "dédiabolisation" du Front national. Un tournant idéologique qui n'est pas du goût de tous au sein du parti frontiste. 

Dans une séquence diffusée dans l'émission, Gilbert Collard, député Rassemblement Bleu Marine, a fait part de son inquiétude à un journaliste, sans savoir qu'une caméra le filmait. "Est-ce que le FN y gagne au change ?", lui a demandé le reporter. Réponse de Gilbert Collard : "Non. Non. Et c'est pour ça que l'on a un travail très dur en ce moment. Je pense que ça éloigne de nous beaucoup de gens". 

Déjà début septembre, le député RBM évoquait Philippot, affirmant que "contrairement à ce que tout le monde croit, Florian Philippot ne décide rien" et "il le sait", avait-il estimé, indiquant que "c'est l'homme qui dit ce que [Marine Le Pen] souhaite que l'on dise".  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/