1 min de lecture Sénat

Gérard Larcher était l'invité du Grand Jury

INVITÉ RTL - Le président du Sénat a regretté le manque de clarté de l'exécutif sur la réforme des retraites alors que se profile une journée de mobilisation exceptionnelle jeudi 5 novembre.

>
Le Grand Jury de Gérard Larcher Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Vers un face-à-face Macron-Le Pen pour la présidentielle de 2022 ? La réduction de la vie politique au duel entre un Emmanuel Macron "progressiste" et une Marine Le Pen "populiste" est un "danger pour la démocratie", alerte Gérard Larcher, dans un entretien au Parisien. "Un choix contraint, c'est une démocratie réduite", plaide celui pour qui "les électeurs ont horreur qu'on les enferme dans un non-choix".

"Il y a danger pour la démocratie si on la réduit à un choix binaire", assure le président du Sénat, "mais aussi danger pour le pays de penser que tout se résoudrait à ce débat, surtout dans la période de crise profonde que nous traversons : crise sociale, crise identitaire, montée des populismes et des communautarismes. Je ne voudrais pas voir sur ma télévision, le soir du second tour de la présidentielle de 2022, l'image inversée de celle de 2017...".

Et d'exhorter la droite, son camp : "Il faut se mettre au travail pour recréer un espace politique entre LaREM et RN". Interrogé sur les personnalités qui seraient susceptibles d'incarner un tel espace en 2022, Gérard Larcher mentionne le président de l'Association des maires de France (AMF), François Baroin, mais aussi Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, respectivement à la tête des régions Hauts-de-France et Île-de-France, et Bruno Retailleau, le chef de file des sénateurs LR.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sénat Gérard Larcher Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants