1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François de Rugy : le limogeage de sa directrice de cabinet n'a pas plu à Matignon
2 min de lecture

François de Rugy : le limogeage de sa directrice de cabinet n'a pas plu à Matignon

Le ministre de la Transition écologique est en plein "homard gate" depuis quelques jours. Au-delà des révélations, un aspect de sa défense a fortement déplu à Matignon : la façon dont il a limogé sa directrice de cabinet.

François de Rugy, le 10 juillet 2019
François de Rugy, le 10 juillet 2019
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
François de Rugy : le limogeage de sa directrice de cabinet n'a pas plu à Matignon
00:03:29
François de Rugy : le limogeage de sa directrice de cabinet n'a pas plu à Matignon
00:03:30
Pauline De Saint-Rémy - édité par Esther Serrajordia

Le limogeage de la directrice de cabinet de François de Rugy est une décision brutale et sans concertation, relate Le Point. La scène se déroule mercredi 10 juillet au soir, alors que le ministre de la Transition écologique est déjà dans la tourmente.

Après une première salve de révélations sur les dîners du ministre à l'Hôtel de Lassay, du temps où il était président de l'Assemblée Nationale, Mediapart vient d'en mettre une deuxième couche en affirmant que Nicole Klein, sa directrice de cabinet, aurait conservé un HLM pourtant inoccupé depuis 2006. 

François de Rugy téléphone à Nicole Klein. Elle s'attend à ce qu'il lui apporte son soutien, comme l'ont fait les services du Premier ministre quelques heures plus tôt. Mais la conversation prend tout de suite une autre tournure. "Je veux que vous quittiez vos fonctions", lui lâche-t-il

"Il faut partir demain"

"Abasourdie", selon Le Point, l'ex-préfète, très appréciée en haut lieu pour sa gestion du dossier Notre-Dame-des-Landes, lui demande quelques jours. François de Rugy répond catégoriquement : "Non, il faut partir demain".

À lire aussi

L'objectif est bien sûr d'éteindre le second départ de feu qui menace la maison Rugy. Sauf que le ministre n'a consulté ni l'Élysée, ni Matignon avant de prendre cette décision. Et lorsqu'il en informe après coup l'entourage du Premier ministre, il se fait "recadrer" sévèrement, selon Le Point. On lui reproche, en plus, par sa communication, d'établir un lien entre l'affaire du HLM de sa directrice de cabinet et sa propre affaire... 

Nouveau directeur imposé

Un nouveau directeur de cabinet lui sera, en conséquence, imposé. En plus d'un travail de vérification sur ses dépenses engagées à l'Hôtel de Lassay et sa promesse de rembourser chaque euro contesté.

En attendant, de nouvelles révélations tombent. Mediapart a notamment déclaré que François de Rugy louait lui-même un appartement à loyer social préférentiel près de Nantes.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/