1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pour Bayrou, Fillon "n'a pas d'autre solution" que de se retirer
1 min de lecture

Pour Bayrou, Fillon "n'a pas d'autre solution" que de se retirer

LE GRAND JURY - Le président du MoDem a donné son sentiment face aux accusations dont fait l'objet François Fillon.

François Bayrou dans le Grand Jury dimanche 5 février 2017
François Bayrou dans le Grand Jury dimanche 5 février 2017
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
Pour Bayrou, Fillon "n'a pas d'autre solution" que de se retirer
53:57
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Depuis le 24 janvier, la campagne présidentielle de François Fillon est en suspend. Le candidat Les Républicains est notamment accusé par Le Canard Enchaîné d'avoir accordé à son épouse un emploi fictif lorsqu'il était sénateur. Malgré sa volonté de résister à La Villette d'abord, à Charleville-Mezières et sur Facebook ensuite, François Fillon, contraint de se justifier, n'est plus audible. Peut-il alors poursuivre sa campagne électorale ? Au micro du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI ce dimanche 5 février, François Bayrou dit non "à la dérive que prend aujourd'hui la vie publique". Ainsi, "il n'a pas d'autre solution" que de se retirer de la course à l'Élysée "pour retrouver un débat qui soit à la hauteur". Pour le président du MoDem, "il y a eu une atteinte à la décence".

Une atteinte à la défense qu'il justifie : "On ne peut pas se présenter avec un programme qui demande des sacrifices à tout le monde, notamment à ceux qui sont en bas de la pyramide, à ceux qui ont le plus de difficulté, et on réserve les privilèges à ceux, qui au contraire, sont dans des situations protégées et de pouvoir. Et ceci rend impossible une candidature, une campagne. Les Républicains vont devoir trouver une réponse." De la même façon, François Bayrou a confirmé qu'un accord avec François Fillon, s'il restait candidat, est "impossible".

François Bayrou, qui a confié que sa "décision n'était pas prise" quant à son destin présidentiel, constate par ailleurs "l'immense désarroi de tous ceux qui croyaient à cette primaire, au résultat, au candidat choisi et qui sont aujourd'hui dans une absolue interrogation et angoisse. Cela rejaillit sur la totalité de la vie publique française."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/