2 min de lecture Fête de l'Humanité

Fête de l'Humanité : la gauche critique met en scène sa riposte au gouvernement

Le PCF organise ce week-end sa traditionnelle fête de l'humanité, l'occasion d'étoffer "l'alternative politique" au gouvernement.

Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon en avril 2013 à Mulhouse (photo d'archives).
Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon en avril 2013 à Mulhouse (photo d'archives). Crédit : AFP / SEBASTIEN BOZON
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil
Journaliste RTL

Le PCF lance les festivités, ce vendredi 12 septembre, pour trois jours de concerts et de débats. Trois jours, top chrono, pour que la gauche de la gauche recolle les morceaux. 

Un festival placé sous le signe de "la riposte", voilà ce que nous promet l'aile gauche de la gauche qui, malgré une critique unanime de l'exécutif, a du mal à former un front uni. Seulement, à quelques jours du vote de confiance au parlement, le 16 septembre prochain, l'enjeu est de taille.

Les ministres persona non grata, les frondeurs bien présents

Pas de doute, cette année, les socialistes qui incarnent la ligne du Président seront persona non grata, à commencer par les membres du gouvernement. D'ailleurs, c'est bien simple aucun ministre n'est attendu à La Courneuve, ce week-end.

Seuls les frondeurs du PS sont les bienvenus. Et ils seront d'ailleurs quelques uns, à en croire LeMonde.fr : des proches de Martine Aubry comme Jean-marc Germain et Christian Paul pour qui la "Fête est un rendez-vous à prendre à bras-le-corps" ou bien encore Jérôme Guedj et Marie Noëlle Lienemman.

Un déjeuner pour construire une alternative

Pour mieux fédérer les gauches dispersées, Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti Communiste Français organise samedi 13 septembre un repas avec "des personnalités de gauche" autour d'un mot d'ordre : "un changement de politique".

À lire aussi
Parti communiste
Centenaire du Parti communiste : que représente le PCF en 2020 ?

Seront donc présents, entre autres, Clémentine Autain (Ensemble, mouvance du Front de gauche), Pierre Larrouturou (Nouvelle Donne) Emmanuelle Cosse (EELV). « On vient très régulièrement à la Fête, reconnaît Julien Bayou, le porte-parole d'EELV. Mais ce qui est assez génial, cette année, c'est que l'on prépare la construction d'une alternative politique", s'enthousiasme-t-il dans une interview à l'Humanité.fr

Au menu : la convergence des gauches

Malgré sa récente rupture avec le PCF en quittant la coprésidence du Parti de gauche et du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon compte bien se mettre à table avec cette "autre gauche". Invité sur RTL, ce vendredi 12 septembre, le tribun s'est livré à une nouvelle attaque en règle de François Hollande. Une critique qui l'unit aujourd'hui au PCF. Le candidat à la présidentielle pour le Front de Gauche publie dès ce vendredi soir une photo de famille sur Twitter. 

Son successeur au PG, Éric Coquerel, également attendu, reconnaît aujourd'hui que "PG et PCF" sont "d'accord sur le diagnostic" d'une politique gouvernemental "qui va dans le mur" mais pas (encore) "sur les chemins à suivre." "Construire une alternative de progrès social pour la France : quel projet, quel chemin?", c'est d'ailleurs l'intitulé d'un débat, tout comme "À gauche quelles convergences?" Tout un programme. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fête de l'Humanité Parti communiste Front de gauche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants