1 min de lecture Nucléaire

Fessenheim : "Macron n'a pas fait le choix de réduire le nucléaire", dit Jadot sur RTL

INVITÉ RTL - Si Yannick Jadot se réjouit de la future fermeture de Fessenheim, l'eurodéputé écologiste se montre critique quant à la politique environnementale du gouvernement.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Fessenheim : "Macron n'a pas fait le choix de réduire le nucléaire", dit Jadot sur RTL Crédit Image : Capture d'écran / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Claire Gaveau

C'est désormais officiel. Alors que François Hollande et Emmanuel Macron s'étaient tour à tour engagés à fermer la doyenne des centrales nucléaires françaises, les deux réacteurs de Fessenheim devront cesser de fonctionner au plus tard en septembre 2020 pour le premier et en août 2022 pour le second.

Une victoire attendue depuis de nombreuses années par les écologistes. "C'est un grand soulagement car on sait l'état déplorable de cette centrale, de ses réacteurs, démarre Yannick Jadot, invité de RTL ce mardi 23 octobre. Il est temps que cette centrale à bout de souffle ferme". Mais ce dernier ne s'arrête pas là et critique la politique menée par Emmanuel Macron, "qui n'a pas fait le choix de la réduction du nucléaire".

"Ce gouvernement constate que le chantier de Flamanville est une telle faillite industrielle, financière et énergétique que coller les deux projets représentait un risque considérable pour l'ensemble des Français et des pays limitrophes", développe-t-il alors que la fermeture de Fessenheim sera dorénavant indépendante du démarrage de l'EPR de Flamanville.

À lire aussi
L'EPR de Flamanville devait commencer à produire de l'électricité en 2012 nucléaire
EPR de Flamanville : "Le cauchemar du nucléaire français", selon un spécialiste

Ce serait totalement dingue

Yannick Jadot, à propos des six nouveaux EPR
Partager la citation

Mais malgré cette nouvelle, Yannick Jadot se veut extrêmement prudent alors qu'un rapport prône la construction de six nouveaux EPR. "Ce serait totalement dingue, je n'arrive pas à croire à cette hypothèse", lance l'élu européen.

Et de conclure : "Ce que font nos voisins, c'est investir massivement dans les énergies renouvelables, ça produit une électricité deux fois moins chère ça crée beaucoup plus d’emplois (...) Est-ce que la France est condamnée à avoir l'énergie la plus chère ?"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Fessenheim Yannick Jadot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795299176
Fessenheim : "Macron n'a pas fait le choix de réduire le nucléaire", dit Jadot sur RTL
Fessenheim : "Macron n'a pas fait le choix de réduire le nucléaire", dit Jadot sur RTL
INVITÉ RTL - Si Yannick Jadot se réjouit de la future fermeture de Fessenheim, l'eurodéputé écologiste se montre critique quant à la politique environnementale du gouvernement.
https://www.rtl.fr/actu/politique/fessenheim-macron-n-a-pas-fait-le-choix-de-reduire-le-nucleaire-dit-jadot-sur-rtl-7795299176
2018-10-23 19:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/s4-hVz65ZVfrnOumwT9cmQ/330v220-2/online/image/2018/1023/7795300203_yannick-jadot-invite-de-rtl-le-23-octobre-2018.jpg