1 min de lecture Élections européennes

Européennes : "Nous sommes à 15 sièges d’inverser les rapports de force", affirme Glucksmann

INVITÉ RTL - La tête de liste Place publique/PS estime que ces élections ne doivent pas rejouer le match de la présidentielle de 2017.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Européennes : "Nous sommes à 15 sièges d'inverser les rapports de force", affirme Glucksmann sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Marie-Pierre Haddad

"Ne vous laissez pas voler votre vote et cette élection". C'est le message martelé par Raphaël Glucksmann, tête de liste Place publique/PS aux européennes. "Ce n’est pas le match qui se rejoue. Il ne s’agit pas de faire barrage", a-t-il expliqué sur RTL, ce vendredi 24 mai. 

"Jordan Bardella ira dans un petit groupe au Parlement européen. De la même manière qu'Emmanuel Macron ira dans un petit groupe ultra-libéral. L'enjeu est de savoir qui des  sociaux démocrates et des conservateurs libéraux qui dominent l'Europe depuis 15 ans, va gagner ? (...) L’Europe décide de tout. Tout ce qui impacte notre quotidien", ajoute-t-il dans la dernière ligne droite de la campagne. 

Interrogé sur la multiplication des listes à gauche avec celle de la France insoumise, des Verts, Générations et du Parti communiste. "J'y ai travaillé, j’ai pris mon bâton de pèlerin, j'ai été les voir tous pour qu'on fasse qu'une seule liste. La vérité, c'est qu'on est très proche idéologiquement et sur les propositions mais la seule manière de faire en sorte que ces propositions gagnent à l'échelle européenne, c'est de voter pour nous", ajoute-t-il.

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon lors de l'assemblée représentative de La France Insoumise, le 23 juin 2019 La France insoumise
Jean-Luc Mélenchon "s'auto-intronise et s'accorde l'absolution", observe Alain Duhamel

Et d'ajouter : "On a des alliés, Pedro Sanchez en Espagne, les Finlandais, les Hollandais... On a des alliés partout en Europe. Surtout, nous sommes à 15 sièges, à l'échelle européenne, d’inverser les rapports de force". Le Parti Populaire Européen (PPE), compte 217 eurodéputés sur 751, devrait perdre du terrain aux prochaines élections. Numéro deux au Parlement, le Parti socialiste européen (PSE) compte 186 députés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Raphaël Glucksmann Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797695911
Européennes : "Nous sommes à 15 sièges d’inverser les rapports de force", affirme Glucksmann
Européennes : "Nous sommes à 15 sièges d’inverser les rapports de force", affirme Glucksmann
INVITÉ RTL - La tête de liste Place publique/PS estime que ces élections ne doivent pas rejouer le match de la présidentielle de 2017.
https://www.rtl.fr/actu/politique/europeennes-nous-sommes-a-15-sieges-d-inverser-les-rapports-de-force-affirme-glucksmann-7797695911
2019-05-24 08:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DvXNER4zgMwYogKCw2GmXA/330v220-2/online/image/2019/0524/7797695995_raphael-glucksmann-sur-rtl.PNG