3 min de lecture Aude

Aude : Macron annonce la création d'un fonds "d'au moins 80 millions d'euros"

Une semaine après les intempéries meurtrières dans l'Aude, Emmanuel Macron a salué le travail des élus. "Quel bilan aurions-nous eu si vous n'aviez pas été là ?", a-t-il déclaré.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Inondations : Emmanuel Macron dans l'Aude auprès des sinistrés Crédit Image : Guillaume HORCAJUELO / POOL / AFP | Crédit Média : M6/Jérôme Régali/Pauline Buisson | Date : La page de l'émission
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Des centaines de personnes sinistrées, des dévastées, des routes éventrées, des villages ravagés. Emmanuel Macron s'est rendu dans l'Aude, le département sinistré après de violentes inondations qui ont fait 14 morts et plus de 70 blessés. Ces inondations provoquées par des pluies diluviennes ont été les pires localement depuis 1891. En quelques heures, l'équivalent de trois mois de pluie ont été enregistrés. 

Dans les 126 communes les plus touchées, l'État a reconnu l'état de catastrophe naturelle, pour que les assureurs indemnisent plus vite les victimes. Les dégâts matériels, "de l'ordre de 200 millions d'euros", concernent notamment les habitations et les véhicules", avait annoncé dès dimanche 21 octobre, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire.
 
Emmanuel Macron a rencontré des sinistrés, des secouristes et aussi des élus. Le président de la République a annoncé vouloir leur donner une réponse "simple et pragmatique". Le chef de l'État a annoncé la création d'un fonds d'"au moins 80 millions d'euros" débloqué "dans les prochains jours". 

Au chevet des familles des 14 personnes décédées

Longues poignées de mains, bisous sur le front des enfants, accolades... Emmanuel Macron a tenu à rassurer les sinistrés de l'Aude. "On sera là. Je vous le promets. On va faire vite", a assuré le président à un homme âgé en larmes venu comme d'autres habitants et élus communaux du village de Villalier, au nord-est de Carcassonne, l'une des plus touchées par les crues, où deux personnes ont péri. 

À lire aussi
Le Super U de Trèbes, attaqué par un terroriste le 23 mars 2018, faisant 4 morts. aude
Attentats dans l'Aude : deux interpellations après une opération antiterroriste

"Quand je vois des gens qui ont perdu des proches en une demi-heure... Ils sont d'une dignité, d'une force. On est fort partout en France et parfois on l'oublie (...) Je suis fier d'être là", a ajouté le chef de l'État au cours d'un échange de plus d'une heure avec la population. 

Accompagné notamment du nouveau ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et du ministre chargé des collectivités territoriales Sébastien Lecornu, il a rencontré les familles des 14 personnes décédées, réunies dans la salle polyvalente ainsi que des maires des communes sinistrées, puis a visité un quartier du village. 

Parmi ces proches, figure la veuve de Jean Mazières, tué en mars à Carcassonne lors d'un attentat jihadiste, et qui a perdu ses parents dans l'inondation. 

Un discours devant les élus

Emmanuel Macron est ensuite attendu à Trèbes, à 20 kilomètres de là, où 6 personnes sont mortes durant la crue. Il doit y déjeuner avec les acteurs engagés dans les secours, avant de prononcer un discours. 

Le président de la République s'est ensuite rendu au gymnase de la ville, afin de s'adresser aux élus. "Je tenais à ce que nous puissions nous retrouver quelques instants ici, pour vous dire avant toute chose, merci. Merci à toutes et tous pour ce que vous avez fait il y a une semaine, quasiment heure pour heure, et pendant les heures et les jours qui ont suivi. Votre mobilisation collective est celle qui a permis de sauver tant de vie", a commencé par dire Emmanuel Macron


Et d'ajouter : "Comme vous je porte la tristesse des 14 personnes décédées, des 70 blessés (...) Quel bilan aurions-nous eu si vous n'aviez pas été là ?"

Un fonds d'au moins 80 millions d'euros

Emmanuel Macron a annoncé la création d'un fonds d'"au moins 80 millions d'euros" débloqué "dans les prochains jours". "À vous tous, je suis venu dire merci. C'est ce que vous avez fait durant ces jours qui nous permet de nous tenir debout, de nous regarder tel que nous sommes. Merci de cela. Je sais que beaucoup ait attendu de l'État et c'est légitime, dans un moment tel que cela", a-t-il précisé aux élus. 
 
Le président de la République a annoncé avoir "demandé au Premier ministre d'enclencher les dispositifs de soutien nécessaires, de débloquer les crédits et d'accélérer les procédures. L'État de catastrophe naturelle concerne 126 communes, cette liste n'est pas définitive. Les  nouvelles demandes seront traitées dans le cadre de procédure accélérée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aude Inondations Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795279006
Aude : Macron annonce la création d'un fonds "d'au moins 80 millions d'euros"
Aude : Macron annonce la création d'un fonds "d'au moins 80 millions d'euros"
Une semaine après les intempéries meurtrières dans l'Aude, Emmanuel Macron a salué le travail des élus. "Quel bilan aurions-nous eu si vous n'aviez pas été là ?", a-t-il déclaré.
https://www.rtl.fr/actu/politique/en-direct-inondations-dans-l-aude-suivez-le-deplacement-d-emmanuel-macron-7795279006
2018-10-22 09:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/N41Gk9yTTyTHC1pabUBTqQ/330v220-2/online/image/2018/1022/7795285228_emmanuel-macron-a-trebes-dans-l-aude-le-22-octobre-2018.jpg