1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emplois fictifs européens : l'élue FN aurait trouvé les informations "sur Google"
1 min de lecture

Emplois fictifs européens : l'élue FN aurait trouvé les informations "sur Google"

L'eurodéputée FN Sophie Montel a dénoncé les agissements de certains de ses collègues dans une lettre envoyée à la justice française, en mars dernier.

Sophie Montel, avec Florian Philippot, le 1er décembre 2015
Sophie Montel, avec Florian Philippot, le 1er décembre 2015
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Léa Stassinet

"Elle a une nouvelle fois fait le travail que le Parlement européen n'a fait que pour le Front national". "Elle", c'est Sophie Montel, eurodéputée membre du Front national, à laquelle Florian Philippot a rendu hommage mercredi 19 juillet au micro de France Inter.

C'est en effet à la suite d'une lettre de dénonciation visant plusieurs de ses collègues du Parlement européen que le Parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire pour "abus de confiance". L'enquête, portant sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires s'est élargie mardi 18 juillet à Jean-Luc Mélenchon, également dénoncé par Sophie Montel.

Mais comment l'élue frontiste a-t-elle eu accès aux documents lui permettant de proférer ces accusations ? Florian Philippot semble avoir la réponse. "Ces éléments tout le monde peut les trouver, ils sont sur Google. Voilà, c'est simple", affirme le vice-président du Front national, également eurodéputé et ami de Sophie Montel.

"Un travail formidable" selon Florian Philippot

Il a d'ailleurs salué de manière appuyée son action dans ce dossier : "En tout cas, chapeau, Sophie Montel, qui a eu un courage incroyable, qui a fait un travail formidable et qui démontre, là, vraiment, sa capacité d'élue et de cadre dirigeante".

À écouter aussi

De son côté, Jean-Luc Mélenchon a annoncé son intention de porter plainte contre l'élue. "C'est le moment de dire qu'une dénonciation sans fondement est une dénonciation calomnieuse. C'est un délit. Il va donc en cuire à cette personne ! Comme à tous ceux qui auront relayé ladite dénonciation calomnieuse", a-t-il écrit sur son site internet. "Je me prépare donc à porter plainte à mon tour pour dénonciation calomnieuse contre cette militante du FN et ses complices". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/