2 min de lecture Écologie

VIDÉO - Emmanuel Macron : ce que pense le président des marches pour le climat

Le président de la République a commenté la marche pour le climat qui s'est déroulée dans 160 pays. "Je préfère que tous les vendredis on fasse de grandes opérations de ramassage sur les rivières ou les plages corses", dit-il.

>
Emmanuel Macron : ce que pense le président des marches pour le climat Crédit Image : Christof STACHE / AFP | Crédit Média : Grégory Lafon/M6 | Date :
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Environ quatre millions de personnes dans les rues. La jeunesse s'est mobilisée dans plus de 160 pays, vendredi 20 septembre, afin de faire réagir les dirigeants mondiaux aux enjeux climatiques. Cette manifestation est une première dans l'histoire du militantisme écologique.
Une autre marche mondiale géante est organisée vendredi prochain.  

Qu'en pense Emmanuel Macron ? Le président de la République reconnaît avoir "besoin de la mobilisation des uns et des autres pour qu'on aille plus vite plus fort. Ce qui est utile, c'est la pression mise sur tout le monde", comme le rapportent nos confrères du Parisien.

Mais les manifestations tous les vendredis, lancées par Greta Thunberg, ne suffisent pas pour le chef de l'État. "Les dénonciations, on est au courant. Défiler tous les vendredis pour dire que la planète brûle, c'est sympathique, mais ce n'est pas le problème. On doit rentrer dans une forme d'action collective. Je préfère que tous les vendredis on fasse de grandes opérations de ramassage sur les rivières ou les plages corses".

Faire pression sur la Pologne ?

Pour Emmanuel Macron, le véritable enjeu est de mettre la pression sur la Pologne. Avec la République Tchèque, la Hongrie et l'Estonie, elle s'est opposée à l'inscription de la neutralité carbone en 2050 dans les engagements de l'Union européenne.

À lire aussi
Des militants d'Extinction Rebellion à Paris Londres
VIDÉO - Extinction Rebellion : des militants bloquent le métro, des passagers excédés

"La vérité, c'est qu'il y en a un qui bloque tout, c'est la Pologne. Mon objectif, c'est de convaincre les autres pays de bouger". Il en profite pour adresser un message à la jeunesse qui manifeste : "Qu'ils aillent manifester en Pologne ! Qu'on vienne m'aider à faire bouger ceux que je n'arrive pas à faire évoluer !"

L'ambassade de Pologne en France n'a pas apprécié la sortie du président de la République. Sur Twitter, la Pologne a mis en avant son bilan. "La Pologne  (...) a considérablement réduit ses émissions de CO2 entre 1988 et 2017 (environ 30%). Nous souhaitons à nos partenaires des résultats similaires !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Emmanuel Macron Jeunesse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants