3 min de lecture Xavier Bertrand

Élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie : où en est la campagne de Xavier Bertrand ?

ÉCLAIRAGE - Principalement opposé à Marine Le Pen et Pierre de Saintignon, l'élu Les Républicains est donné 2e par un sondage.

Le maire Les Républicains de Saint-Quentin Xavier Bertrand le 18 juin 2015.
Le maire Les Républicains de Saint-Quentin Xavier Bertrand le 18 juin 2015. Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI ce dimanche 25 octobre, Xavier Bertrand n'est pour l'instant pas donné favori pour devenir président du conseil régional de Nord-Pas-de-Calais-Picardie, selon un dernier sondage BVA au sujet des élections qui se tiendront les 6 et 13 décembre. En cas de triangulaire au second tour, le candidat et tête de liste Les Républicains est crédité de 29% d'intentions de second tour. S'il se trouve devant la liste de gauche menée par Pierre de Saintignon (25%), il est largement devancé par celle de Marine Le Pen (46%).

Selon ce sondage réalisé à un peu plus de deux mois du premier scrutin, il y a donc des chances pour que le Front national l'emporte, comme en région PACA. Ce serait alors un camouflet pour Xavier Bertrand, qui a fait de la lutte contre l'extrême droite l'un de ses principaux chevaux de bataille. En campagne à Tourcoing, il lançait aux électeurs : "Si chacun d'entre vous convainc son voisin d'aller voter et de voter contre le FN, ce sera déjà bien", rapporte Nord Éclair.

Pas de front républicain

Il a également pu profiter de la polémique autour de l'invitation de Marine Le Pen à l'émission Des paroles et des actes sur France 2 pour répéter son aversion vis-à-vis de l'extrême droite. Après avoir dénoncé "un manque d'équité" dans cette programmation, il avait accepté à la dernière minute de débattre avec son adversaire avant que celle-ci ne se décommande. "Il y en a marre de ses caprices de diva, d'enfant gâté", avait-il alors dénoncé sur BFM TV à propos de la présidente du FN.

Mais quel que soit le résultat du premier tour, il ne devrait pas être question d'un "front républicain" pour faire barrage au FN. Pierre de Saintignon a d'ores et déjà fait savoir qu'il se maintiendrait en cas de triangulaire au second tour. De surcroît, Xavier Bertrand a lui-même assuré qu'il ne s'allierait pas à la gauche. "Je ne veux pas d'arrangements d'apothicaires dans l'arrière-boutique", avait-il lancé lors d'une conférence de presse. Auparavant, il avait assuré : "Je ne lâche rien, comme je ne lâcherai rien dans la région sur le dossier de Calais, comme je ne lâcherai rien sur le travail pour redresser cette région", ajoutait-il.

Le travail et l'immigration, sujets majeurs

À lire aussi
Nicolas Sarkozy, le 22 novembre 2017 Les Républicains
Pécresse, Wauquiez, Bertrand... Le tacle de Sarkozy sur leurs chances à la présidentielle

Le travail, c'est d'ailleurs l'autre grande ligne de sa campagne. Son slogan est d'ailleurs sans équivoque : "Notre région au travail". Le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, où le taux de chômage est plus fort que la moyenne nationale, "ne sortira du déclin que par le travail", selon ses propos rapportés par Le Monde. Ainsi, l'ancien ministre du Travail n'hésite pas à expliquer dans les colonnes de 20 Minutes vouloir "sortir les gens de l'assistanat" en développant l'accompagnement des bénéficiaires du RSA.

Inévitablement, l'un des enjeux de cette élection concerne la situation migratoire à Calais. Un thème plus que jamais d'actualité avec la crise des réfugiés qui touche actuellement l'Europe et la France. "Les migrants doivent savoir que l'Europe n'est plus un territoire où l'on peut trouver des prestations sociales ou du travail", lançait-il au site Atlantico. Et précisément sur la "jungle" calaisienne, il dénonce une passivité du Royaume-Uni, comme la maire Natacha Bouchart (LR).

Xavier Bertrand répondra aux questions de la journaliste Elizabeth Martichoux. La nouvelle cheffe d'orchestre de ce rendez-vous politique est accompagnée d'Yves Thréard (Le Figaro), et Julien Arnaud (LCI). N'hésitez pas à suivre l'émission sur Twitter grâce au compte @LeGrandJury, mais aussi à réagir et à poser vos questions avec le hashtag #LeGrandJury. Une interview à suivre dès 12h30 sur RTL et RTL.fr. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Xavier Bertrand Nord Pas-de-calais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants