3 min de lecture Parti socialiste

Élections européennes : Ségolène Royal, le retour ?

DÉCRYPTAGE - Ségolène Royal est sollicitée pour être tête de liste socialiste pour les élections européennes de mai 2019. L'ancienne ministre semble se laisser convaincre pour les européennes, mais pas sous l'étiquette PS.

Ségolène Royal, le 14 octobre 2018
Ségolène Royal, le 14 octobre 2018 Crédit : Mario FOURMY/SIPA
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"On verra". Il aura suffit de deux mots pour déclencher une multitude de théories. Invitée à l'antenne de RTL, Ségolène Royal a laissé planer le doute quant à une éventuelle candidature pour les élections européennes. Une seule chose est certaine : ce ne sera pas avec le Parti socialiste. L'ancienne ministre de l'Écologie l'assure au Parisien : "Je ne vais pas être candidate du PS"

Difficile de savoir les intentions électorales de Ségolène Royal. À l'AFP, l'ambassadrice des Pôles arctique et antarctique confirme "écouter" ceux qui pensent qu'elle peut "être utile". Mais elle ajoute : "C'est une éventualité que je n'avais pas du tout imaginée, ayant déjà beaucoup donné en politique et étant engagée aujourd'hui sur d'autres activités".

Ségolène Royal poursuit : "On m'attribue beaucoup de choses. On verra à partir de janvier ce que j'ai personnellement envie de faire ou pas. J'ai beaucoup donné pour les autres, pour les idées et pour les actions, je vais pour une fois penser un peu à moi et à mes aspirations".

À lire aussi
François Hollande le 8 septembre 2016 à Paris François Hollande
VIDÉO - "Je vais revenir" : François Hollande annonce son retour en politique

Ségolène Royal "coche toutes les cases"

Pourquoi est-elle envisagée par le parti d'Olivier Faure comme une solution ? "Elle coche énormément de cases, c’est une personnalité reconnue sur la question des droits, de la transition écologique. Elle porterait une voix forte sur la scène européenne", indique un membre de la direction du PS au Monde.


Le secrétaire général du Parti socialiste estime quant à lui que "Ségolène Royal cherche à incarner un rassemblement plus large parce qu'elle considère, et de ce point de vue, elle a raison, que nous sommes face à la gauche la plus bête du monde. Elle est une grande figure de la gauche et de l'écologie et à ce titre-là, elle peut incarner ce rassemblement". 

Ségolène Royal souffle le chaux et le froid vis-à-vis du Parti socialiste tout simplement parce qu'"elle veut bien du parti pour utiliser son argent et ses réseaux militants, mais elle ne veut pas de l’étiquette socialiste, elle veut quelque chose de plus large", estime un ancien cadre au journal. Si la possibilité d'une candidature de l'ancienne ministre est évoquée avec autant d'empressement, c'est avant tout parce que Ségolène Royal s'est lancée dans une offensive contre le gouvernement sur la hausse des prix de l'essence et du gasoil.

Une liste pluraliste ? L'option privilégiée

Donc pas question d'envisager la tête de liste. Lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI le 4 novembre, Ségolène Royal a assuré : "Je ne serai pas tête de liste socialiste. C'est absurde, personne ne l'attend de moi. Je suis une femme de gauche, mais je ne suis plus membre volontairement du PS. Je ne suis pas là pour venir à la rescousse des appareils politiques et je l'ai dit très gentiment aux responsables socialistes qui m'ont sollicitée".

Mais son nom figura-t-il tout simplement sur la liste socialiste ? La piste d'une liste pluraliste "avec des personnalités venues de tous horizons, de formations politiques - dont le PS - et d’associations" serait une option envisagée par l'ancienne ministre de l'Écologie. Pourquoi ? Ce serait une solution afin de faire la campagne des européennes, sans pour autant s'exposer en tête de liste, ou s'associer uniquement au Parti socialiste. "Faire [autour de Ségolène Royal] un rassemblement sur un projet de gauche, humaniste… il n’y a aucun problème à cela", explique de son côté une source à la direction du parti au Monde.

Au delà des avantages pour Ségolène Royal, cette option pourrait aussi être une aubaine pour le Parti socialiste. "Elle permettrait au PS d’enjamber la marche compliquée des Européennes en étant présent sans être en première ligne. Et aussi de viser les 10 %, grignotant des points en particulier à la liste de La République En Marche", ajoute le journal. Autant de possibilités autour d'une éventuelle candidature de Ségolène Royal qui a annoncé qu'elle prendra sa décision "à partir de janvier". Tandis que le Parti socialiste avait indiqué qu'il publierait sa liste pour les européennes le 17 novembre prochain, jour de l'inauguration de son nouveau siège à Ivry-sur-Seine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Élections européennes Ségolène royal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795320832
Élections européennes : Ségolène Royal, le retour ?
Élections européennes : Ségolène Royal, le retour ?
DÉCRYPTAGE - Ségolène Royal est sollicitée pour être tête de liste socialiste pour les élections européennes de mai 2019. L'ancienne ministre semble se laisser convaincre pour les européennes, mais pas sous l'étiquette PS.
https://www.rtl.fr/actu/politique/elections-europeennes-segolene-royal-le-retour-7795320832
2018-10-26 07:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HRpjDyNrpR7nvKcx4duO6g/330v220-2/online/image/2018/1025/7795321486_segolene-royal-le-14-octobre-2018.jpg