1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections départementales 2015 : revivez le grand débat du lundi 16 mars
6 min de lecture

Élections départementales 2015 : revivez le grand débat du lundi 16 mars

LE GRAND DÉBAT - Les principaux représentants politiques étaient invités pour répondre aux questions de Marc-Olivier Fogiel, Alexis Brezet et Michel Field.

Départementales 2015 : revivez le grand débat RTL-Le Figaro-LCI en direct
Départementales 2015 : revivez le grand débat RTL-Le Figaro-LCI en direct
Crédit : RTL LCI
Départementales 2015 : le grand débat RTL - LCI - Figaro (partie 1)
39:55
Départementales 2015 : le grand débat RTL - LCI - Figaro (partie 2)
44:45
Gregory Fortune & Romain Renner

RTL, LCI et Le Figaro organisaient ce lundi 16 mars un grand débat autour des élections départementales, à partir de 18h15. Les représentants des principales formations politiques participaient à cette grande discussion, à une semaine du premier tour, le 22 mars prochain.

Éric Woerth (UMP), Jean-Marie Le Guen (PS), Florian Philippot (FN), Jean-Christophe Lagarde (UDI), Pierre Laurent (PCF) et François de Rugy (EELV) s'affrontaient, sous l'arbitrage de Marc-Olivier Fogiel, Michel Field et Alexis Brézet. L'alliance UMP-UDI et le Front national sont annoncés largement en tête dans les derniers sondages. Le Parti socialiste apparaît distancé, à une dizaine de points de ses rivaux.

Les auditeurs et internautes étaient invités à réagir à ce débat en direct sur les réseaux sociaux via le hashtag #LeGrandDébat.

Revivez le grand débat RTL-Le Figaro-LCI

19h53 - Fin de ce grand débat sur les élections départementales des 22 et 29 mars. Merci de nous avoir suivi.

19h52 - Jean-Marie Le Guen : "Ce n'est pas un référendum sur la politique gouvernementale".

19h49 - Pierre Laurent : "Le discours du Front national est une duperie". 

À lire aussi

19h46 - Jean-Marie Le Guen : "Nous savons faire la part des choses entre les candidats qui sont dans l'arc républicain et les candidats dangereux".

19h43 - François de Rugy est très étonné par les positions de Florian Philippot et Éric Woerth. Pour lui, le "ni-ni est très grave, c'est un manque de responsabilité politique".

19h41 - Jean-Christophe Lagarde et l'UDI appelleront, eux, à "faire barrage au Front national".

19h39 - Les candidats de l'UMP signeront-ils cette charte du FN ? Éric Woerth évoque à nouveau le ni-ni, ni FN, ni PS, et évoque des sanctions comme l'exclusion du parti si certains ne respectent pas la consigne.

19h36 - Avec qui gouvernera le FN en cas de victoire ? Nous proposerons une charte "très courte" aux élus déclare Florian Philippot.

19h35 - Alexis Brézet rappelle les modalités du scrutin, avec notamment un 3e tour pour désigner les présidents des Conseils généraux.

19h33 - Suite et fin de ce débat.

19h25 - Florian Philippot revient à la charge sur la "fraude au RSA". Pour Jean-Christophe Lagarde, ce sont toujours les mêmes "fantasmes" que le FN met en avant.

19h22 - Pierre Laurent énumère des exemples pour illustrer les différences entre politique de gauche et politique de droite (crèches, aides aux jeunes pour passer le permis,...).

19h17 - Jean-Marie Le Guen répond à Jean-Christophe Lagarde et vante l'action du gouvernement sur les économies réalisées.

19h13 - Éric Woerth dénonce le "clientélisme" dans les départements de gauche.

19h11 - Jean-Marie Le Guen insiste sur la cohésion sociale créé par les départements. "Il faut une action sociale de cohérence". 

19h09 - François de Rugy propose de faire des économies durables dans les collèges et de moins investir dans les routes mais plus dans les transports en commun.

19h06 - 4.108 conseillers départementaux seront désignés les 22 et 29 mars.

19h05 - Reprise du débat, jusqu'à 20h.

18h57 - Deuxième pause dans ce débat sur les élections départementales des 22 et 29 mars. Retour dans quelques minutes.

18h54 - Jean-Christophe Lagarde est favorable à la fusion des Caisses d'allocation familiales.

18h52 - Pour Pierre Laurent, ces sujets de proximité intéressent les Français, et ce débat est utile pour les éclairer davantage. "Nous avons besoin d’investissements publics, de services publics", ajoute-t-il, pas de "réduction de la dépense publique".

18h51 - Éric Woerth insiste sur la "réduction du train de vie de l'État".

18h49 - François de Rugy, au contraire, est pour la suppression des Conseils généraux et pointe du doigt les "conservateurs".

18h47 - Florian Philippot : "Il faut sauver les départements". "Nous défendons la vision traditionnelle de la France". 

18h46 - Pour Éric Woerth, il faut diminuer les fonctionnaires dans les départements, comme en France, et augmenter leurs salaires. "Il faut une vraie réforme de la fonction publique".

18h43 - Jean-Marie Le Guen : "Nous voulons cibler sur le retour à l'emploi". "Nous prenons nos responsabilités", assure-t-il, et s'en prend aux contradictions de l'opposition de droite.

18h41 - Jean-Christophe Lagarde : "Si on veut intéresser les Français, il faut parler de la réalité", et notamment du "RSA".

18h40 - François de Rugy souhaite rendre le vote obligatoire pour contrer l'abstention. "Il y a un affaiblissement démocratique".

18h39 - Reprise du débat après une première pause. L'abstention devrait encore être élevée lors de ce scrutin des 22 et 29 mars.

18h33 - François de Rugy estime au contraire que le PS a "eu raison de tirer la sonnette d'alarme" sur la montée du FN. Le débat bascule sur les cantines scolaires.

18h32 - Pour Éric Woerth, le PS "fait une erreur" en essayant de mettre le FN au centre du jeu. 

18h29 - Florian Philippot est interrogé sur le département de l'Aisne, qui pourrait basculer en faveur du FN. Selon lui, les Français "font confiance" dans son parti pour gérer les zones rurales. Pour Pierre Laurent, il "oppose les uns aux autres".

18h27 - Jean-Marie Le Guen estime qu'il y a un "rassemblement assez large à gauche sur le danger" représenté par l'extrême droite.

18h25 - Dernier à prendre la parole, Jean-Christophe Lagarde (UDI). Il s'en prend à son tour à la politique menée par Manuel Valls et en appelle au changement au niveau local.

18h23 - Pierre Laurent (PCF) a "confiance dans les résultats". Le PCF dirige deux départements actuellement. M. Laurent en appelle à la protection des politiques publiques et souhaite recentrer le débat sur les enjeux de ce scrutin.

18h21 - Éric Woerth (UMP) espère que son parti dirigera plusieurs dizaines de départements. 

18h19 - François de Rugy (EELV) est interrogé sur la "stratégie suicidaire", selon les mots de Michel Field, de se ne pas avoir fait alliance avec le Front de Gauche notamment. Il défend sa position avec vigueur.

18h18 - La parole est donnée à Florian Philippot pour le FN. Selon lui, Manuel Valls devra démissionner en cas d'échec du Parti Socialiste.

18h16 - Jean-Marie Le Guen prend la parole en premier, pour le PS. Il concède qu'il y aura un enjeu politique national et appelle les électeurs à se mobiliser, notamment pour contrer le Front National.

18h14 - Alexis Brézet explique les nouveautés de ce scrutin ; les élections départementales succèdent aux élections cantonales.

18h13 - Michel Field souligne - et s'excuse - que le plateau soit exclusivement masculin.

18h12 - C'est parti pour ce grand débat des départementales, à suivre jusqu'à 20h.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/