1 min de lecture Jean-Michel Blanquer

Éducation : Blanquer reconnaît "un problème" de pouvoir d'achat chez les enseignants

"On a besoin d'une sorte de dignité de la mission professorale remise au centre", a déclaré le ministre de l'Éducation nationale.

Jean-Michel Blanquer, le 19 décembre 2018
Jean-Michel Blanquer, le 19 décembre 2018 Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Calmer la colère des professeurs. C'est ce à quoi s'atèle le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer. Face à lui, des enseignants en colère se sont regroupés pour former le mouvement des "stylos rouges". 

Invité de l'émission 20h30 le dimanche sur France 2, Jean-Michel Blanquer estime qu'il y a "un besoin de reconnaissance évidemment", au sein de la profession. "La société française doit aimer ses professeurs et ce sera le signe de la bonne santé de la société française. En réalité, elle les aime bien mais ça pourrait aller plus loin. On a besoin d'une sorte de dignité de la mission professorale remise au centre", ajoute-t-il. 

Le ministre de l'Éducation nationale "reconnait bien sûr qu’il y a un problème, et il est ancien, une trentaine d’années, sur le pouvoir d’achat des professeurs". Pour lui, "on doit avoir une vision à court et long termes de la compensation que l’on va faire. À court terme, ce sont les premières mesures que j’ai pu prendre. Par exemple, un professeur des écoles débutant touchera 1.000 euros de plus par an à la fin du quinquennat par rapport au début du quinquennat".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Michel Blanquer Pouvoir d'achat Professeurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants